Imprimer cette page Partager cette page

SAKAHÀN. Art indigène international

Ottawa (Ontario) - 15 mai, 2013

Une occasion exceptionnelle de découvrir des œuvres créées par certains des artistes contemporains des plus novateurs dans le monde.

Au Musée des beaux-arts du Canada et dans 16 institutions partenaires

Du 17 mai au 2 septembre 2013

C’est ce vendredi que Sakahàn. Art indigène international, la plus importante exposition jamais consacrée à l’art actuel indigène, ouvre ses portes au Musée des beaux-arts du Canada (MBAC). A l’affiche jusqu’au
2 septembre 2013, l’exposition réunit au-delà de 150 œuvres poétiques, surprenantes et audacieuses réalisées par plus de 80 artistes provenant de 16 pays et six continents. Sakahàn – qui signifie « allumer [un feu] » chez les Algonquins – est organisée par le Musée des beaux-arts du Canada, avec l’appui de RBC Fondation et commanditée par le CN. En outre, elle s’étend dans d’autres espaces d’expositions partenaires de la région d’Ottawa-Gatineau et d’ailleurs au pays. Pour en savoir davantage, rendez-vous à beaux-arts.ca/sakahan.

Sakahàn. Art indigène international présente des vidéos, installations, sculptures, dessins, estampes, performances, œuvres murales, ainsi que de nouveaux projets in situ créés tout spécialement à cette occasion. En adoptant divers modes d’expression qui reflètent les particularités régionales, les artistes ouvrent un dialogue riche et fécond sur ce que cela signifie d’être un artiste autochtone dans notre monde actuel. Dans un contexte de mondialisation croissante, cet échange d’idées et d’expériences a le potentiel de laisser chez le spectateur une marque indélébile.

Parmi les nombreux artistes représentés dans l’exposition, on retrouve des noms célèbres, notamment Rebecca Belmore (Anichinabée, vit à Vancouver, Canada), Brian Jungen (Dane-zaa, vit à Vancouver, Canada), Annie Pootoogook (Inuite, vit à Ottawa, Canada) et Tim Pitsiulak (Inuit, vit à Cape Dorset, Nunavut, Canada); Jimmie Durham (Cherokee, vit à Rome, Italie, et à Berlin, Allemagne) et Marie Watt (Sénéca, vit à Portland, Oregon, É.-U.); Teresa Margolles (Mestiza, vit à Madrid, Espagne, et México, Mexique); Michael Parekowhai  (Maori, vit à Auckland, Aotearoa Nouvelle-Zélande) et Fiona Pardington (Maori et Écossaise, vite à Waiheke Island, Aotearoa Nouvelle-Zélande). D’autres artistes, pour l’instant moins connus en Amérique du Nord, comme Toru Kaizawa (Ainu, vit à Nibutani, Japon), Venkat Raman Shyam (Gond, vit à Bhopal, Inde) et Outi Pieski (Sámi, vit à Utsjoki, Finlande) y sont également représentés.

À travers leurs œuvres, les artistes examinent les concepts d’autoreprésentation pour remettre en question les récits coloniaux, présenter des histoires parallèles, valoriser le travail artisanal, explorer les rapports entre spirituel, mystère et quotidien et offrir des visions très personnelles sur les effets des traumatismes sociaux et culturels.

« Sakahàn. Art indigène international est sans doute notre plus ambitieuse exposition à ce jour. Elle démontre l’importance que le Musée des beaux-arts du Canada accorde aux œuvres des artistes autochtones, quelle que soit leur provenance. Vous découvrirez ici des contributions exceptionnelles et novatrices à la culture contemporaine mondiale. Nous avons l’intention de tenir une exposition quinquennale pour vous présenter les meilleures œuvres modernes provenant des plus anciennes cultures du monde, ainsi que des artistes qui enrichissent les arts visuels de façon incommensurable grâce à des idées nouvelles, des points de vue originaux et des esthétiques novatrices », a souligné le directeur général du MBAC, Marc Mayer.

« En tant que partenaire de longue date du Musée des beaux-arts du Canada, RBC est fière d’appuyer l’engagement soutenu du Musée envers la collection et l’étude de l’art indigène et d’offrir aux Canadiens l’occasion de découvrir les œuvres exceptionnelles présentées dans l’exposition Sakahàn », a indiqué la vice-présidente, Citoyenneté d’entreprise, RBC, et directrice générale, RBC Fondation, Shari Austin.

Les visiteurs du MBAC pourront parcourir l’exposition présentée dans plusieurs salles du Musée, dont les salles d’expositions temporaires, la salle de dessins, estampes et photographies, les salles d’art contemporain, ainsi qu’à l’extérieur de l’édifice du Musée.

Commissaires de l’exposition
Sakahàn. Art indigène international est coorganisée par Greg Hill, conservateur Audain d’art indigène du MBAC, Christine Lalonde, conservatrice associée de l’art indigène et Candice Hopkins, conservatrice adjointe fonds Elizabeth Simonfay, en collaboration avec une équipe internationale de conseillers en muséologie.

Événements
Une riche programmation d’activités publiques entoure Sakahàn. Art indigène international : symposium, causeries, visites d’art pour adultes, projection de films, salon d’apprentissage, kiosque familial Artissimo. Pour connaître les dates et les détails, consultez le calendrier en ligne ou composer le 613.998.8888 ou le 1.888.541.8888.

Sakahàn. Art indigène international : le catalogue
L’exposition est accompagnée d’un catalogue richement illustré comprenant des essais sur les développements récents dans le domaine de l’art contemporain indigène par les commissaires Greg Hill, Christine Lalonde et Candice Hopkins, de même que des membres du comité scientifique et auteurs invités. Publié par le MBAC, l’ouvrage de 288 pages sera en vente au prix de 39,95$ à La Librairie du MBAC et en ligne à AchatsMBAC.ca à compter du 17 mai 2013.

Le Musée des beaux-arts du Canada remercie ses commanditaires et partenaires
Le Musée des beaux-arts du Canada tient à remercier tout particulièrement RBC Fondation, pour son généreux appui de l’exposition, et CN, commanditaire. Le MBAC souhaite aussi exprimer sa reconnaissance à First Air pour son appui en nature de l’exposition et l’Ambassade du Mexique pour leur soutien et leur collaboration.

Magazine MBAC
Le magazine en ligne du Musée des beaux-arts du Canada, magazinembac.ca, offre une mine de renseignements mise à jour fréquemment sur le monde de l’art canadien et les événements en cours au MBAC. Des correspondants de partout au pays créent un contenu exclusif, fascinant, traitant de l’art, historique comme contemporain, au Canada. On y trouve, entre autres des entrevues exclusives avec des artistes. Ce mois-ci, lisez l’article Sakahàn : allumer le feu et l’article Porter son identité.
Branchez-vous sur Sakahàn. Art indigène international
Suivez les plus récentes nouvelles au sujet de Sakahàn sur ses réseaux sociaux :
Facebook www.facebook.com/MuseedesbeauxartsduCanada
Twitter @beaux_arts_ca
#MBACsakahan

Heures d’ouverture et droits d’entrée pour Sakahàn
Ouvert tous les jours de 10 h à 17 h, et les jeudis jusqu’à 20 h. Entrée libre avec le billet pour la Collection du Musée : 12 $ pour les adultes, 10 $ pour les aînés et les étudiants, 6 $ pour les jeunes de 12 à 19 ans, 24 $ pour les familles (2 adultes, 3 jeunes).  Entrée libre en tout temps pour les Membres du Musée et les moins de 12 ans. Entrée libre les jeudis de 17 h à 20 h et le dimanche 19 mai (Journée internationale des musées), le dimanche 2 juin (Portes Ouvertes Ottawa), le vendredi 21 juin (Journée nationale des Autochtones) et le lundi 1er juillet (Fête du Canada). Pour de plus amples renseignements, composer le 613.998.8888 ou le 1.888.541.8888.

Sakahàn : les partenaires
Des organismes, galeries et institutions partenaires présenteront également des installations et des expositions d’art indigène parallèlement à Sakahàn : Art Gallery of Windsor, Asinabka Film and Media Festival, AXENÉO7 ; Centre d’art autochtone, Affaires autochtones et Développement du Nord Canada ; Centre national des Arts du Canada, Galerie d’art de l’Université Carleton, Galerie SAW, Galerie 101, École d’art d’Ottawa, Galerie d’art d’Ottawa, Musée canadien des civilisations, SAW Video Centre d’art médiatique, et Urban Shaman Contemporary Aboriginal Art. Pour en savoir davantage, rendez-vous sur leurs sites web respectifs.

À propos du Musée des beaux-arts du Canada
Le Musée des beaux-arts du Canada abrite la plus importante collection d’œuvres d’art historiques et contemporaines canadiennes au monde.  En outre, il réunit la plus prestigieuse collection d’art européen du XIVe au XXIe siècle au Canada, d’importantes œuvres d’art américain, asiatique et indigène, ainsi qu’une collection mondialement réputée d’estampes, de dessins et de photographies. Fondé en 1880, le Musée des beaux-arts du Canada joue un rôle clé sur la scène culturelle canadienne depuis plus d’un siècle. L’une de ses principales missions consiste à accroître l’accès à l’excellence en matière d’œuvres d’art pour tous les Canadiens. Pour ce faire, il propose un important programme d’expositions d'art itinérantes.  Pour obtenir de plus amples renseignements, rendez-vous à beaux-arts.ca.

— 30 —

À l’attention des médias seulement :
Pour obtenir de plus amples renseignements, veuillez communiquer avec :

Josée-Britanie Mallet, Agente principale
Relations publiques et médiatiques , Musée des beaux-arts du Canada
613-990-6835 / bmallet@beaux-arts.ca