Imprimer cette page Partager cette page

Artistes, architectes et artisans. L’art canadien de 1890 à 1918

Ottawa - 6 novembre, 2013

Plongez dans l’atmosphère du Canada au siècle dernier et découvrez un chapitre méconnu de notre histoire de l’art.

Au Musée des beaux-arts du Canada du 8 novembre 2013 au 2 février 2014

À compter du 8 novembre, et ce, jusqu’au 2 février 2014, le Musée des beaux-arts du Canada (MBAC) invite le public à plonger dans l’atmosphère du Canada de la fin du 19e et du début du 20e siècle en parcourant son ambitieuse exposition Artistes, architectes et artisans. L’art canadien de 1890 à 1918. Réunissant plus de 320 objets, cette fascinante exposition met en lumière le dynamisme et la productivité des dessinateurs et fabricants d’art pendant cette période prospère de l’histoire du Canada. Organisée par le MBAC, Artistes, architectes et artisans. L’art canadien de 1890 à 1918 est commanditée par la Maison de vente aux enchères Heffel. Pour en savoir davantage, rendez-vous à www.beaux-arts.ca/aaa et regardez l’interview avec le conservateur de l’art canadien du MBAC et co-commissaire de l’exposition Charles Hill.

« Artistes, architectes et artisans aborde un chapitre méconnu de notre histoire de l’art, » a expliqué le directeur général du MBAC, Marc Mayer. « Elle ne se veut pas une étude définitive de cette période de créativité foisonnante au Canada. Elle propose plutôt de nouvelles façons d’envisager l’histoire de l’art de notre pays et elle ouvre de nombreuses pistes que les visiteurs et les chercheurs pourront explorer et
approfondir. »

L’exposition fait découvrir l’architecture, l’urbanisme, la peinture décorative, les arts appliqués, les arts graphiques et la photographie qui ont marqué les jeunes années du Canada en atteignant des niveaux de qualité jusqu’alors inconnus dans la brève histoire du pays.

Parmi les nombreux artistes représentés, citons les peintres Ozias Leduc, George Reid, Marc-Aurèle de Foy Suzor-Côté, Tom Thomson et Lawren Harris, les sculpteurs Louis-Philippe Hébert et Alfred Laliberté, les photographes Sydney Carter et Harold Mortimer Lamb, et les architectes Edward et William Maxell, Percy Nobbs et Samuel Maclure.

1890 – 1918 : un période prospère et prolifique au Canada
Au cours des quelques décennies qui s’écoulent entre l’achèvement de la voie ferrée transcontinentale du Canadien Pacifique en 1886 et la fin de la Première Guerre mondiale, le Canada, qui était jusqu’alors une alliance fragile d’anciennes colonies indépendantes, se mue en une nation agricole et industrielle. L’optimisme et un nouvel esprit de fierté nationale marquent le point culminant de cette période d’expansion, stimulée par l’immense accroissement de la population dû à l’immigration. De la croissance urbaine naît une demande pour de nouveaux bâtiments, qui deviennent le cocon des ambitions civiques et offrent aux artistes de nouveaux débouchés. Depuis l’ameublement et l’aménagement intérieur des résidences privées jusqu’à la conception et la décoration des bâtiments publics, en passant par l’aménagement du paysage et du tissu urbains, l’époque est à la réforme. Artistes, architectes et artisans unissent leurs talents dans des projets communs, introduisant la peinture dans l’architecture, le design et l’ameublement.

Une exposition, un portrait national
En entrant dans la première salle d’Artistes, architectes et artisans. L’art canadien de 1890 à 1918, les visiteurs sont accueillis par la superbe sculpture en bronze Garçon au dindon (Air), 1915, d’Alfred Laliberté, déplacée de la fontaine devant le marché Maisonneuve, à Montréal, le temps de l’exposition, tout comme Garçon au poisson (Eau), qui orne la sortie de la dernière salle, les deux généreusement prêtées par la Ville de Montréal.

En parcourant les 12 salles de l’exposition qui explore plusieurs thèmes, les visiteurs découvriront de nombreux objets – peintures murales, plans de villes, dessins architecturaux, estampes, photos, bijoux, céramiques, œuvres en métal, sculptures, vitraux, meubles et textiles – provenant de toutes les régions du pays, depuis Halifax et Charlottetown, jusqu’à Burnaby, Vancouver et Victoria, en passant par l’Ile d’Orléans, Trois-Rivières, Montréal, ainsi que Toronto, Winnipeg, Regina, Calgary et Edmonton.

Au sujet des commissaires
Le conservateur de l’art canadien du Musée des beaux-arts du Canada, Charlie Hill, est le commissaire principal d’Artistes, architectes et artisans. L’art Canadien de 1890 à 1918. Dans l’élaboration de cette exposition qui s’est échelonnée sur une période de six ans, il a été appuyé par l’expertise d’une équipe de conservation formée de la conservatrice associée de la photographie du MBAC, Andrea Kunard et des conservateurs et historiens de l’art Christine Boyanoski, Laurier Lacroix, Rosalind Pepall, Bruce Russell et Geoffrey Simmins.

Charles Hill travaille depuis plus de quarante ans en art canadien au sein du Musée des beaux-arts du Canada. En tant que conservateur de l’art canadien, il est responsable des acquisitions, de la recherche et de la présentation de peintures, sculptures et d’objets d’arts décoratifs canadiens historiques. M. Hill est fait membre de l’Ordre du Canada en 2000, reçoit un doctorat honorifique de l’Université Concordia de Montréal en 2007 et le Prix du service méritoire de l’Association des musées canadiens en 2012.

Catalogue
L’exposition Artistes, architectes et artisans. L’art Canadien de 1890 à 1918 s’accompagne d’un catalogue illustré de plus de 400 illustrations qui détaille les façons dont les interprètes des diverses disciplines encourageaient une esthétique qui se manifestait dans tous les aspects du quotidien. Publié par le MBAC, l’ouvrage de 340 pages présente des essais de Charles Hill, Andrea Kunard, Laurier Lacroix, Geoffrey Simmins, Rosalind Pepall, Christine Boyanoski et Bruce Russell. En vente au prix de 45 $ à la Librairie du MBAC et en ligne à achatsMBAC.ca

Symposium
Le samedi 9 novembre de 13 h à 17 h. Billet requis: 15 $ (adultes), 12 $ (ainés et étudiants), et 10 $ (membres). Certains des co-commissaires, ainsi que Janice Helland de l’Université Queen’s à Kingston, se pencheront sur une période de l’art canadien durant laquelle la collaboration, l’interdisciplinarité, alors au centre des pratiques artistiques, s’exprimaient dans une vision commune. Celle-ci se reflétait sur la brique, la pierre, le travail du bois et du métal, le textile, de même que sur les meubles et les décorations peintes. Café et thé seront servis pendant la pause. À l’auditorium. Traduction simultanée.

Rencontre avec le conservateur
Le samedi 18 janvier à 14h. Gratuit avec les droits d’entrée au Musée. Visitez l’exposition en compagnie du conservateur Charles Hill.

Conférences
Billet requis : 8 $ (adultes), 7 $ (aînés et étudiants), 6 $ (membres).
Le jeudi 5 décembre à 18 h. Redécouvrez comment Ottawa et ses environs se sont bâtis, avec l’historien et expert en aménagement urbain, David Gordon. En anglais avec interprétation simultanée. À l’auditorium.

Le jeudi 12 décembre à 18 h. Conférence annuelle Kathleen M. Fenwick. Conférencière : Rosalind Pepall sur les dessins des architectes présentés dans Artistes, Architectes, Artisans. L’art canadien de 1890 à 1918. En anglais avec interprétation simultanée. À la salle de conférence.

Visite guidée pour adultes
Le mardi 17 décembre à 13 h 30. Billet requis : 7 $ + le droit d’entrée au Musée Découvrez l’exposition Artistes, architectes et artisans. L’art canadien de 1890 à 1918 et partagez vos impressions avec d’autres amateurs d’art. Visite guidée d’une heure en français. Les groupes organisés peuvent également réserver une visite en communiquant avec le Bureau des réservations de groupes au 613-998-8888, ou à reservations@beaux-arts.ca

Artissimo
Fins de semaine et jours fériés. Tous les jours du 26 au 31 décembre 2013 et du 2 au
5 janvier 2014, de 11 h à 16 h. Des activités innovatrices qui donnent aux familles l’occasion d’examiner les œuvres de l’exposition et d’explorer leur propre créativité dans le Jardin du Musée. Les participants découvriront l’architecture et l’urbanisme en créant leur propre environnement en miniature.

Magazine MBAC
Le magazine en ligne du Musée des beaux-arts du Canada, magazinembac.ca, offre une mine de renseignements mise à jour fréquemment sur le monde de l’art canadien et les événements en cours au MBAC. Des correspondants de partout au pays créent un contenu exclusif, fascinant, traitant de l’art, historique comme contemporain, au Canada. On y trouve, entre autres des entrevues exclusives avec des artistes. Ce mois-ci, lisez l’article Après le dernier crampon. Artistes, architectes, artisans.

Branchez-vous sur Artistes, architectes et artisans
Suivez les plus récentes nouvelles au sujet d’Artistes, architectes et artisans sur ses réseaux sociaux :
Facebook www.facebook.com/MuseedesbeauxartsduCanada
Twitter @beaux_arts_ca
Pinterest: http://www.pinterest.com/ngcmbac/
#MBACaaa

Droits d’entrée
Droits d’entrée : 12 $ pour les adultes, 10 $ pour les aînés et les étudiants à temps plein, 6 $ pour les jeunes de 12 à 19 ans et 24 $ pour les familles (deux adultes et trois jeunes). L’entrée est libre pour les enfants de moins de 12 ans et les Membres du Musée. Comprend les droits d’entrée pour la Collection du MBAC.

Heures d’ouverture
Le MBAC est ouvert du mardi au dimanche de 10 h à 17 h et le jeudi jusqu’à 20 h. Fermé les lundis. Fermé lundi le 11 novembre, jour du Souvenir. Ouvert du 26 au
31 décembre. Fermé le 25 décembre et le 1er janvier. Pour de plus amples renseignements, composer le 613-990-1985 ou le 1-800-319-ARTS.

À propos du Musée des beaux-arts du Canada
Le Musée des beaux-arts du Canada abrite la plus importante collection d’œuvres d’art historiques et contemporaines canadiennes au monde. En outre, il réunit la plus prestigieuse collection d’art européen du XIVe au XXIe siècle au Canada, d’importantes œuvres d’art américain, asiatique et indigène, ainsi qu’une collection mondialement réputée d’estampes, de dessins et de photographies. Fondé en 1880, le Musée des beaux-arts du Canada joue un rôle clé sur la scène culturelle canadienne depuis plus d’un siècle. L’une de ses principales missions consiste à accroître l’accès à l’excellence en matière d’œuvres d’art pour tous les Canadiens. Pour ce faire, il propose un important programme d’expositions d'art itinérantes. Pour obtenir de plus amples renseignements, rendez-vous au beaux-arts.ca.

— 30 —

À l’attention des médias seulement :
Pour obtenir de plus amples renseignements, veuillez communiquer avec :

Josée-Britanie Mallet
Agente principale, Relations publiques et médiatiques
Musée des beaux-arts du Canada
613-990-6835
bmallet@beaux-arts.ca