Imprimer cette page Partager cette page

Le collectif d’artistes BGL représentera le Canada à la 56e exposition internationale d’art - La Biennale di Venezia

Ottawa, ON - 31 janvier, 2014

BGL, le collectif d’artistes formé de Jasmin Bilodeau, Sébastien Giguère et Nicolas Laverdière, représentera le Canada à la prestigieuse 56e exposition internationale d’art de la Biennale de Venise – La Biennale di Venezia, en Italie en 2015. Ce choix a été annoncé par le Musée des beaux-arts du Canada, au nom du jury composé d’éminents spécialistes de l’art contemporain canadien. Seule exposition internationale d’arts visuels à compter le Canada parmi ses participants officiels, la Biennale de Venise est l’une des plus prestigieuses manifestations d’art contemporain au monde. L’exposition des artistes québécois sera présentée du 9 mai au 22 novembre 2015 au pavillon du Canada.

Au cours de la dernière décennie, les ambitieuses sculptures et installations en techniques mixtes du collectif d’artistes du Québec ont progressivement retenu l’attention de la critique. S’appuyant sur une grande diversité de matériaux – bois, panneaux de gypse, carton, objets de consommation préfabriqués –, BGL privilégie une approche manuelle et artisanale. Les œuvres de BGL comprennent aussi bien des sculptures autonomes que de vastes décors de théâtre qui plongent les spectateurs dans des univers insolites. Intelligentes et engageantes, les fascinantes installations de BGL transforment les accessoires du quotidien en œuvres d’art.

« Il s’agit d’un moment stimulant pour BGL, dont la force esthétique est de plus en plus reconnue, a indiqué le directeur général du Musée des beaux-arts du Canada, Marc Mayer. Je suis convaincu que le public international partagera le même enthousiasme que leur œuvre suscite chez les Canadiens. »

Un comité de sélection national
Les membres du comité de sélection national qui a désigné BGL sont : Marie Fraser, professeure au département d’histoire de l’art et aux programmes de muséologie de l’Université du Québec à Montréal et conservatrice en chef au Musée d'art contemporain de Montréal, de 2010 à 2013; Gerald McMaster, commissaire indépendant, artiste, auteur, chercheur, ancien conservateur de l’art canadien au Musée des beaux-arts de l'Ontario et maintenant directeur adjoint au Smithsonian’s National Museum of the American Indian, Washington, D.C.; Bruce Grenville, conservateur principal à la Vancouver Art Gallery; Josée Drouin-Brisebois, conservatrice de l’art contemporain au Musée des beaux-arts du Canada, et Marc Mayer, directeur du Musée des beaux-arts du Canada.

Marie Fraser sera la commissaire de la représentation canadienne et elle travaillera en étroite collaboration avec les artistes et le Musée des beaux-arts du Canada.

BGL : s’immerger dans l’art
En activité depuis 1996, le collectif de Québec BGL cherche toujours à surprendre le spectateur en le poussant dans des contextes invraisemblables mais pas tout à fait impossibles. « Nous éprouvons un réel plaisir à faire oublier le cadre habituel et conventionnel où l'art est vécu », a affirmé le groupe, « afin d'abattre les distances entre l’être humain et l'art et amener le spectateur, à vif et déséquilibré, à vivre une expérience physique et active. »

Dans l’une des premières installations du collectif, Jouet d’adulte (2003), on pouvait voir un VTT renversé et criblé de flèches comme s’il s’agissait d’un animal pourchassé. Dans la performance et vidéo de 2005, Rapides et dangereux, les membres du groupe, vêtus comme des lugeurs olympiques et chaussés de patins à roues alignées, poussaient une motocyclette  accidentée à travers les rues escarpées de la ville de Québec. En 2008, à l’occasion d’Artistique Feeling II, une œuvre présentée au Musée des beaux-arts du Canada, des billets totalisant un montant de 20 000 dollars ont été lancés depuis une plateforme élévatrice sur le plancher du Musée.

Originalité et collaboration
Le comité a rendu sa décision au terme d’un rigoureux processus de sélection. Au moment de désigner BGL pour Venise, le jury a souligné le talent avec lequel les artistes ont su créer des projets in situ imaginatifs qui leur ont valu l’admiration du public dans leur province natale et à la grandeur du Canada. « Si les installations et les performances de BGL ont une connotation politique indirecte, elles sont aussi empreintes d’un humour qui, par ses effets à long terme, se révèle typiquement canadien », a déclaré le comité.

En outre, les membres du comité ont souligné la pertinence de présenter un collectif d’artistes et de mettre l’accent sur la collaboration qui fait partie actuellement des principaux enjeux de l’art contemporain et qui est aussi bien ancrée dans l’histoire de l’art au Canada depuis la fin des années 1960. Enfin, ils ont aussi pris en considération la présence émergente de BGL sur la scène internationale. 

Pour en savoir plus sur BGL
Depuis près de vingt ans, BGL expose sur la scène canadienne et internationale : au  MAC\VAL, Musée d’art contemporain du Val-de-Marne, en 2011-2012, en France, au Centre de design de l’UQAM, en 2010, à la Contemporary Art Gallery, à Vancouver, en 2009, au Centre culturel canadien à Paris, en 2008. Le collectif a également participé à de nombreuses expositions collectives et biennales internationales : Oh, Canada au MASS MoCA (É.-U.), en 2012; Manoeuver/Maniobres, en 2009, à la Galerie Toni Tàpies à Barcelone, en 2009; Flagrant délit. La performance du spectateur, en 2008-2009, au Musée des beaux-arts du Canada; C’est arrivé près de chez vous au Musée national des beaux-arts du Québec, en 2008; On Being an Exhibition, en 2007, à l’Artists Space à New York; Sous les ponts..., en 2005, au Casino Luxembourg – Forum d’art contemporain, au Luxembourg; à la première édition de la Bienal del fin del mundo, à Ushuaia, en Argentine, à la Biennale de la Havane, à Cuba, et à la Biennale de Montréal ainsi qu’aux Nuits Blanches de Calgary, de Paris et de Toronto.

BGL a également été mis en nomination pour un Prix Sobey Art Award, en 2006 et a reçu de nombreuses bourses du Conseil des arts et des lettres du Québec et du Conseil des arts du Canada et le Prix Victor-Martyn-Lynch Staunton ainsi que le Prix York Wilson. Le collectif a aussi obtenu le Prix design et installation d’exposition de l’Association ontarienne des galeries d'art pour son exposition de 2006 au Mercer Union de Toronto. Plus récemment, le collectif a remporté le concours d’œuvres d’art public le plus important jamais réalisé au Québec, pour l’arrondissement Montréal-Nord. Il a également été choisi pour réaliser une œuvre extérieure pour le Complexe aquatique des jeux Pan-Am, à Toronto, en 2014. 

Les œuvres de BGL font partie des collections du Musée des beaux-arts du Canada, du Musée des beaux-arts de Montréal, du Musée national des beaux-arts du Québec, du Musée d’art contemporain de Montréal ainsi que de plusieurs collections privées. 

BGL est représenté par Parisian Laundry, à Montréal, et Diaz Contemporary, à Toronto. 

Participation du Canada à La Biennale di Venezia
Tous les deux ans, La Biennale di Venezia accueille des représentants officiels de plus de 80 pays. En 2013, la Biennale a reçu la participation de 88 pays et attiré plus de 475 000 visiteurs. 

Depuis plus de 60 ans, l’œuvre d'artistes canadiens parmi les plus accomplis est mise en vedette à La Biennale di Venezia. La représentation canadienne officielle à la 56e exposition artistique internationale de la Biennale – La Biennale di Venezia – sera rendue possible grâce au généreux soutien financier de philanthropes privés et d’entreprises du Canada et de l’étranger. 

À propos de la commissaire
Marie Fraser est professeure au département d’histoire de l’art et aux programmes de muséologie de l’Université du Québec à Montréal. Commissaire d’exposition reconnue, elle a organisé près d’une trentaine d’expositions  et présenté les œuvres de BGL au Canada et en Europe. De 2010 à 2013, sous sa direction artistique, le Musée d’art contemporain de Montréal a  remporté plusieurs prix pour le rayonnement de ses expositions et la qualité de ses publications. Pour La Triennale québécoise 2011, le Musée d’art contemporain a fait partie des finalistes du 27e Grand Prix du Conseil des arts de Montréal, obtenant aussi le Prix de la meilleure publication de la Société des musées québécois et le Prix de la meilleure manifestation artistique de l’Association des galeries d’art contemporain (AGAC). 

À propos du Musée des beaux-arts du Canada 
Le Musée des beaux-arts du Canada abrite la plus importante collection d’œuvres d’art historiques et contemporaines canadiennes au monde.  En outre, il réunit la plus prestigieuse collection d’art européen du XIVe au XXIe siècle au Canada, d’importantes œuvres d’art américain, asiatique et indigène, ainsi qu’une collection mondialement réputée d’estampes, de dessins et de photographies.  Fondé en 1880, le Musée des beaux-arts du Canada joue un rôle clé sur la scène culturelle canadienne depuis plus d’un siècle. L’une de ses principales missions consiste à accroître l’accès à l’excellence en matière d’œuvres d’art pour tous les Canadiens. Pour ce faire, il propose un important programme d’expositions d'art itinérantes.  Pour obtenir de plus amples renseignements, visitez beaux-arts.ca.

À l’attention des médias seulement : 

Pour obtenir de plus amples renseignements, veuillez communiquer avec :

Josée-Britanie Mallet, Agente principale, Relations publiques et médiatiques
Musée des beaux-arts du Canada, 613-990-6835 / bmallet@beaux-arts.ca