Imprimer cette page Partager cette page

Surgir de l’ombre. La biennale canadienne 2014

Ottawa (Ontario) - 31 octobre, 2014

Découvrez des œuvres innovatrices et diversifiées d’artistes de différentes générations et régions du pays

Jusqu’au 8 mars 2015, le Musée des beaux-arts du Canada (MBAC) présente Surgir de l’ombre. La biennale canadienne 2014. L’exposition réunit une sélection d’acquisitions parmi les plus récentes du MBAC dans les domaines de l’art actuel canadien, de l’art autochtone et de la photographie. Elle présente certaines des œuvres les plus novatrices et marquantes d’aujourd’hui, réalisées avec des procédés variés – souvent utilisés en association –, qui vont de la vidéo et du film au dessin et à la peinture, en passant par la photo, la sculpture et l’installation.  Surgir de l’ombre. La biennale canadienne est appuyée par la RBC Fondation, commanditaire de l’exposition depuis ses débuts.

Surgir de l’ombre. La biennale canadienne 2014 expose plus de 80 œuvres réalisées par 26 artistes de partout au Canada :  David Armstrong Six, Shuvinai Ashoona, Nicolas Baier, Edward Burtynsky, Tammi Campbell, Mario Doucette, David Hartt, Isabelle Hayeur, Philippa Jones, Stéphane La Rue, Rita Letendre, An Te Liu, David McMillan, Damian Moppett, Luke Parnell, Vanessa Paschakarnis, Ed Pien, Tim Pitsiulak, Kelly Richardson, Jeremy Shaw, Althea Thauberger, Jutai Toonoo, Howie Tsui, et Lawrence Paul Yuxweluptun. L’œuvre Le peintre de la caverne, de Shary Boyle, présentée à la dernière Biennale di Venezia, et l’installation monumentale Leaves of Grass, de Geoffrey Farmer, présentée à dOCUMENTA (13), y sont également en vedette.

L’exposition met en lumière les réactions esthétiques uniques qu’ont les artistes canadiens d’aborder la situation politique et sociale mondiale en choisissant des modes d’expression individuelle interdisciplinaires qui transcendent et pulvérisent aussi bien les catégories que les matériaux et les genres traditionnels.

Comme l’expliquent les commissaires Josée Drouin-Brisebois, Greg Hill, Andrea Kunard, Jonathan Shaughnessy, et Rhiannon Vogl : « Depuis toujours, les artistes sont des philosophes et des visionnaires modernes qui éclairent les gens, les événements et les lieux que l’histoire et les sociétés oublient, marginalisent ou laissent dans l’ombre. Les artistes réunis pour la Biennale se tournent fréquemment vers le passé – événements, littérature, cinéma, lieux, mouvements culturels, traditions – ils demeurent toutefois bien ancrés dans le présent. Les œuvres servent pour beaucoup à analyser, sous un nouvel angle, l’écriture de l’histoire qui exclut les marginalisés, le temps, notre rapport à la nature, le rôle considérable des images véhiculées dans le domaine de l’information ainsi que les perceptions et les interprétations des faits considérés jusque-là comme réels. »

« L’art canadien connaît actuellement une période exaltante, marquée non seulement par une remarquable diversité de pratiques et de sujets, mais aussi par un foisonnement de grands talents artistiques à la grandeur du pays. Je tiens à féliciter nos conservateurs qui ont choisi et rassemblé les œuvres exceptionnelles présentées dans cette exposition, qui font désormais partie de la collection permanente, » a souligné le directeur général du MBAC, Marc Mayer.

« Nous sommes enchantés de poursuivre notre soutien à la Biennale du Musée des beaux-arts du Canada, particulièrement parce qu’elle met en vedette deux artistes bien connus que RBC a eu le plaisir d’appuyer à leurs débuts – Geoffrey Farmer et Shary Boyle, a déclaré Shari Austin, vice-présidente, Citoyenneté d'entreprise et directrice générale, RBC Fondation. Cette exposition prend le pouls de l’art actuel au Canada à l’heure où celui-ci devient partie intégrante de l’histoire de l’art de notre pays. Nul doute que les œuvres qui y sont présentées inspireront les visiteurs au cours des prochains mois.  »

Catalogue
Un catalogue bilingue accompagne Sortir de l’ombre. La Biennale Canadienne 2014. Publié par le MBAC, l’ouvrage illustré de 264 pages comporte un avant-propos du directeur du Musée, un essai signé conjointement par les commissaires, ainsi que des notices sur les artistes présentés dans l’exposition. En vente à la Librairie au 380, promenade Sussex, au prix de 40 $ et sur achatsmbac.ca, la boutique en ligne du Musée.

Rencontre avec l’artiste : Geoffrey Farmer
Le vendredi 17 octobre à midi, l’artiste Geoffrey Farmer parlera de son installation monumentale Leaves of Grass, présentée dans l’exposition. Durée : 45 minutes, suivi d’une période de questions bilingue. Salles des expositions d’art contemporain.

Rencontre avec les artistes
Le samedi 18 octobre à 13 h, les artistes David Hartt, Philippa Jones, Luke Parnell, et Jeremy Shaw discuteront de leurs œuvres présentées dans le cadre de l’exposition. En anglais avec période de questions bilingue. Le samedi 8 novembre à 13 h, ce sera au tour des artistes Mario Doucette, David McMillan, et Vanessa Paschakarnis. Entrée libre compris avec le droit d’entrée au Musée. Salles d’expositions d’art contemporain. (* à confirmer)

Concert – Musique au Musée
Le dimanche 19 octobre à 15 h, Jesse Stewart, compositeur, percussionniste et improvisateur récompensé aux JUNO, présente un concert de musique originale dans le cadre de l’exposition. Réunissant percussions et instruments électroniques de point, le spectacle tissera une trame sonore unique, en écho à l’exposition. Salles des expositions d’art contemporain.

Magazine MBAC
Le magazine en ligne du Musée des beaux-arts du Canada, magazinembac.ca, offre une mine de renseignements mise à jour fréquemment sur le monde de l’art canadien et les événements en cours au MBAC. Des correspondants de partout au pays créent un contenu exclusif, fascinant, traitant de l’art, historique comme contemporain, au Canada. On y trouve, entre autres des entrevues exclusives avec des artistes. Ce mois-ci, lisez l’article Quatre artistes de la biennale surgissent de l’ombre.

Branchez-vous
Suivez les plus récentes nouvelles au sujet du MBAC sur les réseaux sociaux : Facebook, Twitter, Pinterest et Instagram. Et alimentez la conversation @_conversations
#BNLCND

Droits d’entrée
Droits d’entrée : 12 $ pour les adultes, 10 $ pour les aînés et les étudiants à temps plein, 6 $ pour les jeunes de 12 à 19 ans et 24 $ pour les familles (deux adultes et trois jeunes). L’entrée est libre pour les enfants de moins de 12 ans et les Membres du Musée. Comprend les droits d’entrée pour la Collection du MBAC.

Heures d’ouverture
Le MBAC est ouvert du mardi au dimanche de 10 h à 17 h et le jeudi jusqu’à 20 h. Fermé les lundis. Fermé lundi le 11 novembre, jour du Souvenir. Ouvert du 26 au
31 décembre. Fermé le 25 décembre et le 1er janvier. Pour de plus amples renseignements, composer le 613-990-1985 ou le 1-800-319-ARTS.

À propos du Musée des beaux-arts du Canada
Le Musée des beaux-arts du Canada abrite la plus importante collection d’œuvres d’art ancien et actuel canadien au monde. En outre, il réunit la plus prestigieuse collection d’art européen du XIVe au XXIe siècle au Canada, d’importantes œuvres d’art indigène, américain et asiatique ainsi qu’une collection mondialement réputée d’estampes, de dessins et de photographies. Fondé en 1880, le Musée des beaux-arts du Canada joue un rôle clé sur la scène culturelle canadienne depuis plus d’un siècle. L’une de ses principales missions consiste à accroître l’accès à l’excellence en matière d’œuvres d’art pour tous les Canadiens. Pour de plus amples renseignements, visitez beaux-arts.ca.

À propos de l’engagement de RBC à l’égard des collectivités et de la durabilité
La Banque Royale du Canada (RY aux bourses de Toronto et de New York) est la plus grande banque du Canada et l’une des plus grandes banques du monde par sa capitalisation boursière. Elle compte environ 79 000 employés à temps plein et à temps partiel au service de plus de 16 millions de particuliers, d’entreprises, de clients du secteur public et de clients institutionnels au Canada, aux États-Unis et dans 40 autres pays. Pour obtenir de plus amples renseignements, allez à rbc.com. Reconnue comme l’un des chefs de file des grandes sociétés mondiales en matière de services financiers et de responsabilité sociale et environnementale, RBC fait partie des indices Dow Jones Sustainability World Index 2014, DJSI North American Index, Jantzi Social Index et FTSE4Good Index. Elle compte parmi les employeurs les plus respectueux de l’environnement au Canada et parmi les 50 entreprises les plus socialement responsables au Canada. RBC appuie une grande diversité d’initiatives communautaires par des dons, des commandites et le travail bénévole de ses employés. En 2013, RBC a versé plus de 104 millions de dollars à des initiatives communautaires partout dans le monde, dont plus de 69 millions de dollars en dons et 35 millions de dollars sous forme de commandites. Pour en savoir plus, allez à www.rbc.com/collectivites-durabilite.

— 30 —

À l’attention des médias seulement :
Pour obtenir de plus amples renseignements, prière de communiquer avec :
Josée-Britanie Mallet
Agente principale, Relations publiques et médiatiques
Musée des beaux-arts du Canada
613-990-6835
bmallet@beaux-arts.ca

Des images sont disponibles dans le Centre des médias. Pour y accéder, rendez-vous dans la section « Pour les médias », à beaux-arts.ca