Imprimer cette page Partager cette page

Il est encore temps de voir La vie en Pop. L’art dans un monde matérialiste. L’exposition d’avant-garde prend fin le 19 septembre

Ottawa - 2 septembre, 2010

Acclamée par la critique, qui l’a qualifiée de « brillante », « colorée », « novatrice » et « impressionnante », l’exposition estivale du Musée des beaux-arts du Canada (MBAC), La vie en Pop. L’art dans un monde matérialiste, se termine le 19 septembre, soit dans un peu moins de 20 jours. Elle constitue une étude complète sans précédent sur la façon dont l’art contemporain et les artistes négocient le marché de l’art, de même que sur les vastes sphères culturelles où l’art est vu, critiqué, acheté et vendu. En outre, La vie en Pop donne l’occasion au public de découvrir les nombreuses nuances d’un chapitre quasi inexploré de l’histoire de l’art récente.

Débutant par une relecture fort originale de la dernière période de l’œuvre d’Andy Warhol et par un examen de l’influence de celle-ci sur l’art contemporain, La vie en Pop. L’art dans un monde matérialiste donne l’aperçu le plus audacieux à ce jour de la façon dont les frontières entre l’art, la culture et le marché ont été atténuées. L’exposition avance que la leçon la plus radicale à avoir été tirée de l’époque Warhol se rapporte à la manière dont les artistes de notre temps n’ont pas seulement représenté ou commenté notre culture des médias de masse, mais également pris part au commercialisme et même infiltré la machine publicitaire et le culte de la célébrité. Ainsi, La vie en Pop constitue un examen opportun, intelligent et sans précédent de la façon dont certains artistes contemporains parmi les mieux connus –  dont, notamment,  Damien Hirst, Jeff Koons, Takashi Murakami, Keith Haring, et Richard Prince – ont réussi à se bâtir une incroyable carrière en exploitant les médias, le marché et la culture grand public.

Organisée par le Tate Modern de Londres en collaboration avec le MBAC, La vie en Pop rassemble plus de 250 toiles, dessins, estampes, sculptures, vidéos et installations créés par des artistes contemporains parmi les plus connus et les plus réputés. Jack Bankowsky, rédacteur itinérant pour la revue Artforum; Alison M. Gingeras, conservatrice en chef de la collection François Pinault; et Catherine Wood, conservatrice de l’art et des performances du Tate Modern, en sont les commissaires.

 La vie en Pop en vedette à la Librairie du MBAC
La Librairie du MBAC propose un éventail d’articles à l’effigie de l’exposition La vie en Pop, de même que de nombreux articles signés par les artistes Takashi Murakami et Keith Haring : montre, t-shirts, gourdes d’eau, épinglettes, coussins, tasses de café, écussons et autres objets de collection. Ceux et celles qui souhaitent en savoir davantage sur les artistes dont les œuvres sont présentées dans l’exposition pourront également se procurer le catalogue de cette dernière, ainsi que des ouvrages sur le Pop art et sur plusieurs des artistes représentés dans La vie en Pop. On peut faire ses achats sur place, au Musée, ou en ligne à www.achatsmbac.ca

Heures d'ouverture
Jusqu’au 30 septembre, le MBAC est ouvert tous les jours de 10 h à 17 h et le jeudi jusqu'à 20 h.

À propos du Musée des beaux-arts du Canada
Le Musée des beaux-arts du Canada abrite la plus importante collection d’œuvres d’art historiques et contemporaines canadiennes au monde, notamment l’imposante collection du Musée canadien de la photographie contemporaine.  En outre, il réunit la plus prestigieuse collection d’art européen du XIVe au XXIe siècle au Canada, d’importantes œuvres d’art américain, asiatique et indigène, ainsi qu’une collection mondialement réputée d’estampes, de dessins et de photographies.  Fondé en 1880, le Musée des beaux-arts du Canada joue un rôle clé sur la scène culturelle canadienne depuis plus d’un siècle. L’une des ses principales missions consiste à accroître l’accès à l’excellence en matière d’œuvres d’art pour tous les Canadiens. Pour ce faire, il propose le plus important programme d’expositions d'art itinérantes au monde.  Pour obtenir de plus amples renseignements, rendez-vous au www.beaux-arts.ca.

– 30 –

Pour obtenir de plus amples renseignements, communiquez avec :

Josée-Britanie Mallet
Agente principale, Relations publiques et médiatiques
Musée des beaux-arts du Canada
613-990-6835
bmallet@beaux-arts.ca

Claire Schofield
Gestionnaire, Communications et relations publiques
Musée des beaux-arts du Canada
613-990-7081
cschofield@beaux-arts.ca