Imprimer cette page Partager cette page

Le Musée des beaux-arts du Canada profondément attristé par le décès de l’artiste peintre canadien anishinabé Norval Morrisseau

Ottawa, Ontario - 7 décembre, 2007

La nouvelle du décès du peintre canadien anishinabé Norval Morrisseau, survenu plus tôt cette semaine, a semé la consternation au Musée des beaux-arts du Canada (MBAC). En 1962, Norval Morrisseau – aussi appelé Oiseau-Tonnerre de cuivre – a partagé avec le public une forme d’art inspirée des traditions visuelles de ses ancêtres. Proclamé génie, ses peintures colorées et ses dessins énigmatiques comptent parmi les plus reconnus et salués de l’art indigène dans le monde. En 2006, le MBAC a eu le grand privilège de présenter une exposition solo de son œuvre, rendant ainsi hommage à l’immense contribution qu’il a apporté à l’art de son peuple – les Anishinabés, – de même qu’à l’art au Canada et à l’échelle internationale. 

« Nous sommes profondément attristés par la disparition de ce grand artiste qu’était Norval Morrisseau. Son décès est une perte inestimable pour ses proches, ses amis, et les nombreux admirateurs de ses peintures extraordinaires », a commenté le directeur du MBAC, Pierre Théberge. « Cette triste annonce nous donne l’occasion d’apprécier l’ampleur et la profondeur de sa contribution artistique ici et partout dans le monde. L’amour qu’il vouait à son peuple, les grands Anishinabés, et à leur culture l’a inspiré à créer une œuvre vaste et unique. Un trésor national s’est éteint cette semaine, mais son œuvre demeure immortelle et sera toujours
admirée », a-t-il conclu.

Le directeur du Musée des beaux-arts du Canada, au nom de tous ses employés, offre ses plus sincères condoléances aux membres de la famille de M. Morrisseau et à ses proches.

L’exposition Norval Morrisseau, artiste chaman, présentée au MBAC à l’hiver 2006 et qui rassemble 56 peintures et dessins, de même que trois œuvres techniques mixtes de l’artiste, est présentement à l’affiche au National Museum of the American Indian, à New York, jusqu’au 6 janvier 2008. Pour en savoir davantage sur cette exposition, consultez le communiqué de presse émis par le MBAC en vous rendant à l’adresse suivante : http://www.gallery.ca/francais/546_735.htm

-30-


Pour de plus amples renseignements, merci de bien vouloir communiquer avec :

Josée-Britanie Mallet
Agente principale, Relations publiques et médiatiques
Musée des beaux-arts du Canada
613-990-6835
bmallet@beaux-arts.ca

Claire Schofield
Gestionnaire, Communications et relations publiques
Musée des beaux-arts du Canada
613-990-7081
cschofield@beaux-arts.ca