Imprimer cette page Partager cette page

Rapport annuel 2006-2007 : Une année de réalisations spectaculaires pour le Musée des beaux-arts du Canada et le Musée canadien de la photographie contemporaine

Ottawa - 31 octobre, 2007

Pour le Musée des beaux-arts du Canada (MBAC) et le Musée canadien de photographie contemporaine (MCPC), l’année 2006-2007 aura été celle du visiteur. C’est ce qui ressort du rapport annuel déposé au Parlement.

« L’année financière 2006-2007 a été marquée par des réalisations spectaculaires. Comme en témoigne toute la gamme d’activités du Musée, notamment ses innovations admirables sur le plan de l’éducation et des programmes publics, et l’expérience enrichie que le Musée procure désormais à ses visiteurs, la dernière année financière a été axée sur les visiteurs », a indiqué le président du conseil d’administration, Donald R. Sobey.

« Je suis fier des événements marquants et des réalisations de cette année exemplaire au Musée, marquée par de remarquables  acquisitions, par des innovations en matière de programmation et par des progrès opérationnels, a ajouté le directeur du Musée, Pierre Théberge. Ces jalons n’auraient jamais pu être franchis sans le rendement exceptionnel de la direction et du personnel du Musée et le soutien infatigable de son conseil d’administration. »

FAITS SAILLANTS

Les acquisitions
En 2006, la collection permanente du Musée s’est enrichie de 273 œuvres d’art contemporaines et historiques. Parmi les acquisitions vedettes, quatre créations marquantes réalisées par des artistes autochtones : Le drapeau des peuples, une œuvre monumentale de Brian Jungen, de Vancouver; Artiste et chaman entre deux mondes, une œuvre novatrice réalisée par Norval Morrisseau en 1980; une vidéo de Shelley Niro; et Time Warp, une œuvre imposante de Carl Beam.

Des expositions saisissantes
L’année 2006-2007 regorge d’expositions saisissantes qui ont remis en question les idées reçues et obligé les esprits à s’ouvrir : pendant l’été de 2006, Emily Carr. Nouvelles perspectives, organisée en collaboration avec la Vancouver Art Gallery, qui présentait les œuvres audacieuses de cette artiste canadienne légendaire passionnée par la nature sauvage;  Clarence Gagnon, 1881-1942. Rêver le paysage, et Edwin Holgate, deux expositions d’envergure présentées à l’hiver, la première produite par le Musée national des beaux-arts du Québec, et la seconde, par le Musée des beaux-arts de Montréal; l’œuvre polyvalente d’un des artistes autochtones les plus inventifs, Robert Davidson, exposée au printemps; et les figures hyperréalistes du très populaire sculpteur australien de renommée mondiale, Ron Mueck, présentées au printemps. Fait important à noter : la fréquentation des expositions de l’automne et de l’hiver a dépassé les prévisions. En outre, la force et la popularité de l’ensemble de son programme annuel ont permis au MBAC d’atteindre son objectif de revenus.

Une impressionnante programmation publique et éducative
La programmation du Musée étincelait de nouveautés en 2006 et a su épater tant les habitués du Musée que les nouveaux venus. Artifice, le nouveau programme d’activités en soirée, propose une façon originale de découvrir la collection, les expositions temporaires et les installations du Musée. Au programme : musique, danse et ateliers de création artistique. Par ailleurs, la brochure des programmes scolaires a été revue et s’étale maintenant sur 12 mois dont chacun est consacré à une œuvre de la collection du Musée. En outre, des ateliers de maître pour personnes ayant des troubles de santé mentale, des visites tactiles à l’intention des malvoyants et des ateliers conçus pour les familles d’enfants ayant le syndrome de Down ont été organisées. Voilà quelques-unes des nouveautés de la programmation publique et éducative en 2006-2007.

CyberMuse, l’alter ego virtuel du Musée
Le site Internet CyberMuse continue de s’enrichir – qu’il s’agisse de textes, d’images ou de fichiers audio et vidéo. En 2006, huit rendez-vous avec l’artiste, 20 biographies d’artistes, 1 500 images et 106 escales par audioguides sont venus s’ajouter à CyberMuse. Ces 1 104 éléments additionnels ont fait du site une ressource d’art historique et contemporain encore plus diversifiée et complète.

Lancé à l’hiver 2007 sous forme de liens colorés dans la page d’accueil de CyberMuse, le plan d’étage interactif permet aux usagers de visiter le Musée salle par salle et d’admirer des reproductions d’œuvres tout en se renseignant sur chacune d’elles et sur son créateur.

Les expositions itinérantes
Le MBAC gère l’un des plus importants programmes d’expositions itinérantes en Amérique du Nord. Constitué d’expositions de haut niveau – dont cinq nouvelles en 2006 – mises sur pied par le Musée (certaines exclusivement pour des tournées) ou montées avec le concours d’autres institutions, ce programme a permis d’acheminer vers 31 lieux d’exposition au Canada et à l’étranger des chefs-d’œuvre et des dessins de la collection du Musée, des œuvres d’art contemporain, des sculptures inuites et des photographies modernistes. En tout, plus de 445 000 visiteurs ont saisi ces occasions d’apprécier des œuvres qui n’auraient autrement jamais été exposées dans leur région. Le Musée a également prêté plus de 800 œuvres de sa collection à divers établissements.

La collection du MCPC sauvée des eaux
Lorsque la Commission de la capitale nationale, propriétaire de l’immeuble qui abrite le MCPC a dû entreprendre des travaux à l’automne 2006 pour réparer la structure du bâtiment situé au 1, rue Rideau, le MBAC et le MCPC ont relevé avec brio l’exploit de déménager plus de 161 000 œuvres photographiques, négatifs et diapositives sans qu’aucun article ne soit abîmé, et ce, au cœur de l’hiver. Selon les prévisions actuelles, le MCPC devrait rouvrir à temps pour l’inauguration, en mai 2008, de l’exposition Regard sur un monde en perdition.

Un rôle de premier plan : la Fondation du MBAC
En favorisant des partenariats et des relations durables, la Fondation offre le soutien additionnel dont le Musée a besoin pour remplir son rôle de chef de file dans la communauté des arts visuels à l’échelle locale, nationale et internationale. Au cours de l’année financière 2006-2007, la Fondation a accueilli dans ses rangs plusieurs nouveaux donateurs et partenaires dont l’appui, combiné à la générosité des loyaux mécènes du Musée, a permis d’amasser plus de 3 364 000 $, incluant le don le plus important de son histoire, soit 2 millions de dollars versés par la Fondation Audain.

QUELQUES STATISTIQUES

  •  Plus de 830 000 personnes sont venues admirer les expositions du Musée à Ottawa et ailleurs au pays;
  • Plus de 34 millions de visiteurs ont consulté les sites Internet du MBAC et du MCPC, incluant CyberMuse;
  • 20 expositions itinérantes présentées en 31 endroits au Canada et à l’étranger;
  • 970 activités pour adultes;
  • 796 activités pour la famille et les jeunes;
  • 207 activités dans le cadre des programmes adaptés;
  • 34 766 audioguides utilisés.

Le texte complet du rapport annuel est accessible dans le site Internet du Musée des beaux-arts du Canada à Rapport annuel.

Au sujet du Musée des beaux-arts du Canada
Le Musée des beaux-arts du Canada a pour mandat de constituer, d’entretenir et de faire connaître, dans l’ensemble du Canada et à l’étranger, une collection d’œuvres anciennes et modernes et d’amener tous les Canadiens et Canadiennes à mieux connaître, comprendre et apprécier l’art en général. Le Musée fait partie du portefeuille du Patrimoine canadien. Pour en savoir davantage, visitez le http://www.musee.beaux-arts.ca/

Au sujet du Musée canadien de la photographie contemporaine
Créé en 1985 et affilié au Musée des beaux-arts du Canada, le Musée canadien de la photographie contemporaine a pour mandat de collectionner, d’interpréter et de diffuser la photographie contemporaine au Canada.
 
Note : Le « Musée » désigne à la fois le MBAC et le MCPC.


- 30 -

Pour obtenir de plus amples renseignements, veuillez communiquer avec :

Josée-Britanie Mallet
Agente principale, Relations médiatiques et publiques
613-990-6835
bmallet@beaux-arts.ca

Scott Patterson
Chef, Marketing et Communications
613-990-3142
spatterson@beaux-arts.ca