Imprimer cette page Partager cette page

Découvrez un Québec d’antan de toutes les couleurs! Clarence Gagnon. Rêver le paysage

Ottawa - 4 octobre, 2006

Le Musée des beaux-arts du Canada est heureux d’offrir à son public la plus grande rétrospective d’envergure internationale de l’œuvre de l’artiste québécois Clarence Gagnon, depuis son décès en 1942. L’exposition Clarence Gagnon, 1881-1942. Rêver le paysage prend l’affiche au Musée du 6 octobre 2006 au 7 janvier 2007 et à été conçue par le Musée national des beaux-arts du Québec sur l’initiative de son directeur, John R. Porter. Cette exposition, présentée par Bombardier, offre un parcours d’exception de l’œuvre de l’artiste, à travers plus de 200 peintures, gravures et illustrations.

À la fois peintre, graveur, et illustrateur de réputation internationale, Clarence Gagnon était aussi un grand voyageur et un homme du monde que l’on compte parmi les plus grands artistes paysagistes de l’histoire de l’art québécois et canadien. Il a partagé sa carrière entre la France et le Canada, et ses oeuvres ont fait l’objet de nombreuses expositions en Amérique du Nord et en Europe, mais aucune rétrospective n’avait été organisée depuis celle – commémorative – présentée en 1942. De la côte de Beaupré au fil des saisons, des paysages européens aux vues de villages québécois, des scènes de plages au romantisme laurentien, sans oublier l’illustration de livres, dont le légendaire Maria Chapdelaine de Louis Hémon ou encore ses admirables eaux-fortes – alors et toujours les plus convoitées au pays –, cette superbe exposition permet de mesurer pleinement l’apport de l’artiste à l’art de son temps : un peintre et un graveur dont la réputation déborda largement nos frontières.

Le directeur du Musée des beaux-arts du Canada, M. Pierre Théberge, explique ainsi son enthousiasme pour cette exposition : « Dès les débuts de ce projet, j’ai assuré mon collègue John R. Porter de mon intérêt à accueillir au Musée une rétrospective de l’œuvre de ce peintre renommé. Clarence Gagnon a marqué son époque et a donné, en quelque sorte, à l’art du paysage québécois ses lettres de noblesse. Son œuvre riche pose un regard inspiré et sensible sur les villages du Québec et met en valeur, par des coloris lumineux et des compositions habiles, leur charme typique. Son travail témoigne d’un profond attachement pour chaque rue, chaque village, qu’il peint d’ailleurs avec brio. Ainsi, devant un tableau de Gagnon, le spectateur se trouve touché par cette peinture expressive qui fait resurgir toute notre nostalgie des modes de vie d’antan. »

L’exposition retrace d’abord le parcours du jeune Gagnon sur la côte de Beaupré, puis, en Europe, où il affirme entre 1904 et 1913 son talent de graveur. La troisième salle donne un aperçu de l’exposition individuelle de 1913 qu’il présenta à Paris. Après 1913, son œuvre affirme de façon éclatante sa vision du paysage laurentien. La dernière partie de l’exposition laisse entrevoir le développement de cette thématique picturale qui culmina dans ses illustrations du roman, Maria Chapdelaine, de Louis Hémon.

L’exposition Clarence Gagnon 1881-1942. Rêver le paysage est présentée au Musée des beaux-arts du Canada grâce au soutien de Bombardier. « L’œuvre de Clarence Gagnon, un de nos grands peintres canadiens, étant synonyme d’excellence, c’est sans hésitation que Bombardier a accepté d’être le commanditaire principal de cette exposition. Puisse-t-elle servir d’exemple et d’inspiration aux artistes canadiens et encourager la créativité, la persévérance et la passion », a déclaré Laurent Beaudoin, président du conseil d’administration et chef de la direction, Bombardier Inc.

Pour mieux profiter de l’expérience, un audio-guide et un magnifique livre d’art accompagnent l’exposition Clarence Gagnon, 1881-1942. Rêver le paysage. Le catalogue propose des textes des commissaires Hélène Sicotte et Michèle Grandbois, avec la collaboration de Rosemarie L. Tovell pour le catalogue raisonné des gravures en creux, de même qu’une préface du directeur du Musée des beaux-arts du Québec John R. Porter, intitulée Clarence Gagnon en pleine lumière. Publié conjointement par les Éditions de l’Homme et le Musée national des beaux-arts du Québec, ce livre d’art est disponible, dans les versions française et anglaise, à la Boutique du Musée des beaux-arts du Canada.

Cette rétrospective de l’œuvre de Clarence Gagnon a été conçue et mise en tournée par le Musée national des beaux-arts du Québec. L’exposition sera ensuite présentée à la Collection McMichael d’art canadien, à Kleinburg (Ontario), du 2 juin au 19 août 2007.

Les commanditaires

Le Musée des beaux-arts du Canada souhaite remercier Bombardier commanditaire principal de cette présentation et ses partenaires médiatiques, soit la Télévision de Radio-Canada, CBC Television, Le Droit et The Ottawa Citizen.

-  30 -


 

Nadia Seraiocco
Senior Media Relations Officer
613.990.6835
nseraiocco@beaux-arts.ca

Anne Tanguay
Manager, Public Relations
613.990.7081
atanguay@beaux-arts.ca