Imprimer cette page Partager cette page

Jade Trésor suprême de la Chine ancienne

Ottawa, Canada - 2 octobre, 2002

COMMUNIQUÉ

 "Jade the Ultimate Treasure of Ancient China " 
 
 
Le Musée des beaux-arts du Canada (MBAC) offre une occasion unique cet automne d'apprécier la plus remarquable collection de sculptures de jade jamais présentée à l'extérieur de la Chine. Jade, trésor suprême de la Chine ancienne est une superbe exposition réunissant 120 objets et ensembles en jade sculptés à des fins cérémoniales ou comme magnifiques objets décoratifs, entre l'âge néolithique (v. 7000-1600 av. J.-C.) et la dynastie Qing (1644-1911 ap. J.-C.). Ne manquez pas cette opportunité d'admirer ces témoins de l'art.

La réalisation de cette admirable exposition canadienne sur le jade est un rêve devenu réalité. Jade, trésor suprême de la Chine ancienne circule depuis maintenant deux ans au Canada. Après avoir tenu l'affiche à Victoria, à Vancouver, à Hamilton, à Winnipeg, à Edmonton et à Québec, l'exposition termine sa tournée par le MBAC. La dernière chance donc de découvrir la façon dont on travaillait le jade et comment des œuvres empreintes de mysticisme et liées à des valeurs morales sont devenues symboles de classe sociale et objets d'art.

Le Jade
Le jade symbolise les vertus les plus élevées et les plus grandes qualités. À travers lui, on peut non seulement admirer beauté, créativité et finesse, mais également suivre l'évolution d'une civilisation. Il nous permet d'apprécier les réalisations historiques et culturelles de l'humanité.

Depuis plus de quatre millénaires, les Chinois ont sculpté le jade pour en faire des instruments à usage domestique et rituel, comme des bijoux, des épées, des tasses à poignées de dragon et des statures protectrices. Incarnant la position sociale, la longévité et la bonté, ces objets avaient plus de valeur que l'or. À mesure que l'on découvre chacune des œuvres de l'exposition, le lien avec l'immortalité - aussi ancien que la pierre - acquiert une inquiétante crédibilité. En effet, les objets évoquent non seulement ceux qui les ont portés ou utilisés, mais aussi ceux qui ont été enterrés avec - ou dans - des pièces de jade.

Le Linceul de jade de la princesse Dou Wan
Pièce maîtresse de l'exposition, le Linceul de jade de la princesse Dou Wan est une fantaisie qui fait penser aux momies ; elle couvre entièrement la dépouille et se compose de 2 160 pièces de jade oblongues ou carrées cousues avec 700 grammes de fil d'or. Cette création représente aujourd'hui l'équivalent de 100 000 journées de travail. Confectionné sous la dynastie des Hans occidentaux (de 206 av. J.-C. à 25 ap. J.-C.), le costume contient encore les neuf " boutons " de jade destinés à prévenir l'écoulement des " humeurs ". La décomposition a entraîné la calcification de ces bouchons, réalité morbide qui ne peut que fasciner. Techniquement, la princesse est toujours dans son vêtement. Elle fait corps avec lui !

Jade, trésor suprême de la Chine ancienne est organisée par la Fondation canadienne de la préservation des trésors culturels et historiques chinois et le Centre de coordination chargé des vestiges culturels de Chine. Avec l'appui du ministère du Patrimoine canadien. Partenaire national : Columbia International Collège, Hamilton (Ontario). Le MBAC tient à remercier les médias commanditaires, CBC TV, La Télévision de Radio-Canada, Ottawa Citizen et Le Droit, qui ont apporté leur précieux soutien.

Catalogue
Un catalogue illustré accompagne l'exposition. Celui-ci est produit par la Fondation canadienne de la préservation des trésors culturels et historiques chinois. Il regroupe des avant-propos de Nelly Ng et de Fan Shimin et des textes de Yun Xizheng ainsi que de Barry Till et Paula Swart. Il est en vente à la boutique du MBAC.

Conférence
Dimanche 6 octobre à 15 h
Chinese Jade throught the Ages, par Barry Till, conservateur de l'art asiatique à l'Art Gallery of Greater Victoria et l'un des auteurs du catalogue. En anglais avec interprétation simultanée. Billets : adultes 5 $, aînés et étudiants à temps complet 4 $, Amis 3 $ ; entrée libre pour les moins de 18 ans (billets requis). À la salle de conférence. Pour les autres activités, veuillez consulter la brochure automne/hiver 2002-2003.
 
 

Caroline Ishii
Chef, Marketing et Communications
tél. (613) 990-3142
téléc (613) 990-9824
cishii@beaux-arts.ca
 
 
Anne Tanguay
Agente principale de relations avec les medias
tél. (613) 990-6835
téléc (613) 990-9824
atanguay@beaux-arts.ca