Imprimer cette page Partager cette page

L'estampe en Italie 1550 - 1620 au Musée des beaux-arts du Canada du 27 septembre 2002 au 5 janvier 2003

Ottawa, Canada - 27 septembre, 2002

COMMUNIQUÉ

 " The Print in Italy 1550 - 1620 " 
 
 
Une des expositions présentées cet automne au Musée des beaux-arts du Canada propose au visiteur de voyager au cœur de l'Italie à la fin de la Renaissance et de découvrir une période riche en production d'estampes. L'estampe en Italie 1550-1620 met en lumière graveurs, concepteurs d'images, imprimeurs et distributeurs et fait ressortir un éventail de sujets : religion, mythologie, science, politique, ornementation et loisirs.

Structure de l'exposition
L'estampe en Italie 1550-1620 regroupe une centaine d'œuvres réalisées par Cherubino Alberti, Andrea Andreani, Orazio Borgianni, Agostino et Annibale Carracci, Cornelis Cort, Martino Rota, Giuseppe Scolari, Antonio Tempesta et Francesco Villa. Cette exposition propose un parcours thématique composé de trois volets qui visent à illustrer divers aspects de l'estampes : les méthodes employées pour la fabrication des estampes, les différents intervenants qui participent à leur production et les caractéristiques propres aux centres de production des estampes, notamment Rome et Venise.

L'estampe en Italie 1550-1620 est organisée par le British Museum, et mise en tournée en Amérique du Nord par le Musée des beaux-arts du Canada. L'exposition a d'abord été présentée à l'hiver 2002 à la Miriam and Ira D. Wallach Art Gallery. Elle met en scène différents sujets abordés dans les estampes : thèmes religieux et images pieuses, cartes, représentations de personnages ou d'événements importants, cérémonies, costumes et métiers, illustrations de grandes œuvres d'art ou d'architecture antiques et modernes. Ces estampes favorisaient la diffusion internationale d'images et d'idées et elles étaient des sources importantes de connaissance. On pourrait dire que leur rôle était alors comparable à celui assigné de nos jours à la photographie.

Catalogue
Un catalogue illustré, édité en anglais seulement par Michael Bury, accompagne l'exposition. Ce catalogue, seule étude sur cette période de l'estampe italienne jamais publiée, peu importe dans quelle langue, a été établi à partir de la documentation riche mais jusqu'ici fort peu inexplorée qui existe sur le sujet. Divisé en trois sections, le texte traite des techniques et du matériel, des participants et de leurs divers rôles ainsi que de certaines des plus importantes villes à l'origine des estampes, notamment Rome et Venise. Le document présente des descriptions et des illustrations de quelque 170 estampes, auxquelles viennent s'ajouter plus d'une centaine de biographies. Il est en vente à la boutique du MBAC.

Conférences
Samedi le 28 septembre à 14 h
Venetian Colour in Black and White, Titian and Engraving, par Michel Bury, historien de l'art, Université d'Édimbourg, commissaire de l'exposition et auteur du catalogue. En anglais avec interprétation simultanée. À la Salle de conférence

Dimanche le 17 novembre à 14 h
Conférence Kathleen M. Fenwichk, What's in a Title? A Tale of Two Antonios, or the Marketing of Souvenir Views in 16th-century Rome, par Suzanne Boorsch, conservatrice des estampes, dessins et photographies, Yale University Gallery. En anglais avec interprétation simultanée. À l'auditorium

Des entrevues avec le sous-directeur et conservateur en chef du Musée des beaux-arts, et conservateur intérimaire de la présente exposition, David Franklin, sont disponibles sur demande.
 
 
 
Caroline Ishii
Chef, Marketing et Communications
tél. (613) 990-3142
téléc (613) 990-9824
cishii@beaux-arts.ca
 
 
Anne Tanguay
Agente principale de relations avec les medias
tél. (613) 990-6835
téléc (613) 990-9824
atanguay@beaux-arts.ca