Imprimer cette page Partager cette page

Le Musée des beaux-arts du Canada présente une installation commémorative consacrée à l'artiste Jean Mcewen

Ottawa, Canada - 1 février, 1999

Le Musée des beaux-arts du Canada présente une installation commémorative spéciale qui rend hommage à l'artiste canadien Jean McEwen, décédé le 9 janvier dernier. Une sélection de six peintures datant de 1947 à 1998 sera exposée dans les Salles canadiennes à compter du mercredi 3 février 1999. L'installation, qui puise largement dans la collection permanente du Musée, met entre autres à l'honneur Arabesques (1947-1948), l'une des premières toiles abstraites de McEwen, et Poème barbare no 30, une œuvre réalisée en 1998 et actuellement prêtée au Musée des beaux-arts.

Jean McEwen est né à Montréal en 1923. Bien qu'il ait fait carrière en pharmacologie, McEwen s'est toujours intéressé aux arts, et il a écrit à l'adolescence des poèmes qui ont été publiés par la suite. Au milieu des années 1940, marqué par un film sur la vie du peintre français Paul Gauguin, il commence à peindre tout en poursuivant ses études en pharmacologie. McEwen est encouragé à entreprendre des études sérieuses en art lorsqu'une de ses natures mortes est acceptée au salon annuel du printemps du Musée des beaux-arts du Montréal.

L'exposition au style et aux idées de l'artiste américain Sam Francis et du peintre Jean-Paul Riopelle, un compatriote, influencent vivement McEwen au cours de ses études à Paris au début des années 1950. Par la suite, McEwen commence à réaliser les grandes toiles aux couleurs profondément saturées qui feront sa renommée. Au cours des années 1960, la reconnaissance dont il jouit s'étend jusqu'à New York, où plusieurs expositions lui sont alors consacrées ; c'est le début d'une carrière réussie aux États-Unis et en Europe. Aujourd'hui, l'œuvre de Jean McEwen est représenté dans les collections de grands musées canadiens ainsi qu'au Museum of Modern Art, à New York. En décembre 1998, Jean McEwen recevait du Gouvernement du Québec le Prix Paul-Émile Borduas, doté d'une bourse de 30 000 $, en reconnaissance de sa contribution exceptionnelle à l'art.

« Le Canada et le monde ont perdu une figure influente de l'art moderne, reconnue pour sa capacité à innover, a commenté Pierre Théberge, directeur du Musée des beaux-arts du Canada. Depuis ses premières expériences avec la peinture abstraite, dans les années 1940, jusqu'à sa production artistique des années 1990, Jean McEwen nous lègue un important corpus d'œuvres qui lui assurent pour toujours une place au panthéon des artistes modernes. »

L'entrée à l'exposition ainsi qu'à la collection permanente est libre, tous les jours.
 
 
 
 
Renseignements généraux
Musée des beaux-arts du Canada
tél. (613) 990-1985
info@beaux-arts.ca

380, promenade Sussex, Ottawa