Imprimer cette page Partager cette page

KRIEGHOFF. IMAGES DU CANADA Exposition à l'affiche du 13 octobre 2000 au 7 janvier 2001

Ottawa, Canada - 6 octobre, 2000

COMMUNIQUÉ

"Krieghoff: Images of Canada, Special Exhibition on View from 13 October 2000 -- 7 January 2001"

Cornelius Krieghoff (1815-1872) fut l'un des premiers artistes à exprimer dans sa peinture à l'huile les couleurs automnales du Canada, ses hivers glaciaux, son esprit de conquête et sa joie de vivre. Krieghoff. Images du Canada est une ambitieuse rétrospective de plus de 150 peintures et estampes, d'une importance cruciale pour l'étude de l'art canadien ancien. Organisée et mise en circulation par le Musée des beaux-arts de l'Ontario, l'exposition sera à l'affiche dans les Salles des expositions temporaires du Musée des beaux-arts du Canada du 13 octobre 2000 au 7 janvier 2001. Droits d'entrée : adultes 12 $, aînés et étudiants à temps plein 10 $. Entrée libre pour les Amis du MBAC et les moins de 12 ans.
L'avant-première des médias aura lieu le mercredi 11 octobre de 10 h à midi. Dennis Reid, conservateur en chef, Musée des beaux-arts de l'Ontario, et René Villeneuve, conservateur associé de l'art canadien, MBAC, dirigeront des visites de l'exposition et accorderont des entrevues sur demande.

Cornelius Krieghoff était un artiste en accord profond avec son public. Telle est peut-être la raison principale pour laquelle ses images du Canada nous fascinent encore aujourd'hui. Né en 1815 à Amsterdam de descendance allemande et flamande, Krieghoff avait une certaine familiarité avec les scènes de genre que peignaient les Hollandais, style qu'il a introduit au Canada dans les années 1840. Fasciné par l'univers des colons canadien-français, Krieghoff a couché sur la toile les souffrances infligées par la terre, les hivers d'un froid insoutenable et l'isolation du nouveau monde. Il a également dépeint avec conviction les commodités de la vie familiale dans les humbles foyers paysans ainsi que des scènes d'allégresse dans le décor des auberges. Son souci du détail nous captive aujourd'hui : les tuques colorées des « habitants », les luges de bois douillettes, les raquettes, les chevaux harnachés aux longs rubans décoratifs, les chiens espiègles et les enfants emmitouflés offrent des images romantiques d'une époque révolue.

Krieghoff a consacré beaucoup d'énergie au paysage. Tout de suite après s'être établi à Québec, il a réalisé une toile spectaculaire, Les Chutes Montmorency de 1853, une des plus grandes qu'il ait peintes. Les chutes de la rivière Sainte-Anne sont représentées dans deux tableaux magnifiques acquis par le Musée des beaux-arts du Canada : une vue prise en haut des chutes, à l'endroit où l'eau s'engouffre dans une profonde crevasse, et une vue d'en bas, montrant le cours d'eau qui redevient rivière. Les deux paysages illustrent la beauté des couleurs automnales du Canada.

Environ un tiers de l'œuvre de Krieghoff, soit 450 tableaux, est consacré au thème des Premières Nations du Canada. Il a d'abord peint des individus isolés en observant les « Indiens » qu'il pouvait rencontrer dans les rues de Montréal. Ce n'est qu'après son installation à Québec qu'il a commencé à élaborer des scènes de genre comportant des Amérindiens. Krieghoff approche l'Indien tout d'abord de l'extérieur, s'attachant aux détails des costumes plutôt qu'aux physionomies. Mais l'artiste cherche à pénétrer ce monde étrange qui l'attire irrésistiblement. Au fur et à mesure qu'évolue son répertoire de figures amérindiennes, il trouve dans l'image qu'il se fait de l'Indien un motif de jubilation intérieure, une affirmation de la vie et de la liberté en pleine nature.

Pour la présentation à Ottawa, le Musée des beaux-arts du Canada a ajouté à l'accrochage originel de cette exposition itinérante, quinze estampes, aquarelles et huiles de contemporains de Krieghoff. Cette sélection provenant de la collection permanente du Musée inclut le célèbre Pain de sucre des chutes Montmorency (v. 1850) de Robert C. Todd, le puissant Chasseurs retournant dans une tempête de neige (v. 1865) de James Duncan et le délicieux Zity, un huron (v. 1840) de Coke Smythe.

Heures d'ouverture
Le Musée des beaux-arts du Canada est ouvert du mercredi au dimanche de 10 h à 17 h et le jeudi jusqu'à 20 h. Le Musée est fermé les lundis et mardis.

Dans le cadre de l'exposition, le Musée des beaux-arts du Canada présente :

Conférence
Mercredi 29 novembre à 14 h Krieghoff et le paysage, par René Villeneuve, conservateur associé de l'art canadien. En collaboration avec les Mercredis culturels. À l'Auditorium. Billets : 5 $; aînés et étudiants à temps complet 4 $; Amis 3 $; entrée libre pour les moins de 18 ans (billet requis).

Ateliers en famille
Pour les enfants de quatre ans et plus accompagnés d'un adulte. De 10 h 30 à 12 h 30 ou de 13 h 30 à 15 h 30. Frais : 6 $ par famille (4 $ pour les Amis). Inscription conseillée : (613) 998-8888. Bilingue. À l'Atelier.

Dimanche 22 octobre Krieghoff, artiste-entrepreneur. Visite de l'exposition suivie d'une séance de peinture à l'Atelier.

Mercredi 27 décembre Les liens artistiques : Krieghoff et ses contemporains. Visite de l'exposition et de la collection permanente suivie d'un atelier de murale à l'Atelier.

Concerts
Produits par la radio de Radio-Canada (102,5 FM). Billets : 6 $ (5 $ pour les Amis du MBAC).

Dimanche 15 octobre à 14 h à la Chapelle Rideau Ensemble Nouvelle-France, direction Louise Courville.

Jeudi 21 décembre à 19 h à l'Auditorium Concert de Noël avec le Chœur du Festival de musique sacrée de l'Outaouais, direction Michael Hartney.
 
 
 
 
Louise Soucy
Chef, Marketing et communications
tél. (613) 990-3142
lsoucy@beaux-arts.ca