Imprimer cette page Partager cette page

Déclaration de Donald Sobey, président du Conseil d’administration du Musée des beaux-arts du Canada

Ottawa - 29 juillet, 2008

Le Musée des beaux-arts du Canada (MBAC) ayant fait les manchettes ces derniers jours, son Conseil d’administration désire formuler des observations sur les faits récents tout en rappelant que notre prestigieuse institution nationale jouit toujours d’une renommée et d’une situation exceptionnelle. Le Musée continue en effet d’être l’institution par excellence des arts visuels au Canada et son programme d’expositions actuel connaît un grand succès.

Le Conseil d’administration était au courant des difficultés survenues récemment et s’est employé à les résoudre. Aussi une entente est-elle intervenue entre le directeur du Musée, Pierre Théberge, et le sous-directeur et conservateur en chef, David Franklin, à la satisfaction de toutes les parties concernées.

Pierre Théberge est depuis 11 ans un dirigeant exceptionnel au Musée et jouit d’une réputation inattaquable, ici comme à l’étranger. Pendant ses années à la barre du Musée, celui-ci a connu un essor remarquable, comme en témoignent ses magnifiques acquisitions réalisées grâce à des milliers de dons généreux reçus de Canadiennes et de Canadiens. La collection du MBAC demeure à ce jour l’une des plus prestigieuses au monde. Son programme de rayonnement, dont l’immense succès a fait du Musée un établissement réellement national, fait circuler des expositions dans des galeries publiques aux quatre coins du pays. Tout cela a été accompli avec des budgets équilibrés approuvés par le vérificateur général.

De même, David Franklin, Ph.D., contribue depuis sept ans aux réalisations du Musée dans le domaine de la conservation. Ses connaissances en art et en histoire de l’art sont réputées sur les scènes nationale et internationale. Il représente un atout précieux, non seulement pour le Musée mais aussi pour le Canada. Nous sommes heureux de savoir qu’il continuera de gérer les collections du Musée et les nombreuses grandes expositions à venir.

En tant que président du Conseil, j’ai parlé à M. Franklin une fois le litige réglé. Il regrette profondément ce qui s’est produit et se réjouit du fait que lui et M. Théberge, qu’il considère comme un allié, peuvent désormais aller de l’avant.

Le mandat de M. Théberge prendra fin dans cinq mois. L’automne dernier, le Conseil d’administration a commencé à chercher un nouveau directeur. Les membres du comité du Conseil chargé du dossier ainsi que des conseillers externes intervieweront des candidats au cours des trois prochaines semaines. Le Conseil annoncera en temps opportun le candidat choisi.

Le seul changement opérationnel prévu dans l’entente intervenue entre les parties a égard au fait que M. Franklin se concentre maintenant uniquement sur l’exposition De Raphaël au Carrache. L’Art de la Rome pontificale, qui prendra l’affiche au Musée à l’été 2009. M. Franklin étant un grand spécialiste dans ce domaine, il joue un rôle de premier plan dans la réalisation de cette exposition d’envergure.

Le Conseil d’administration tient ce dossier pour clos et souhaite ardemment que l’attention de tous puisse de nouveau se tourner vers la mise en valeur de l’excellence du Musée des beaux-arts du Canada.

– 30 –

Pour obtenir de plus amples renseignements, veuillez communiquer avec :

Joanne Charrette
Directrice des affaires publiques
Musée des beaux-arts du Canada
613-990-5050
jcharette@beaux-arts.ca