Imprimer cette page Partager cette page

À l’ombre du soleil de minuit. L’art sámi et inuit 2000-2005

Ottawa - 21 mai, 2008

Une exposition unique qui réunit des œuvres contemporaines d’artistes inuits du Canada et d’artistes sámis de la Finlande, de la Norvège et de la Suède.

Au Musée des beaux-arts du Canada du 23 mai au 17 août 2008

Ce printemps, et tout au long de l’été, le Musée des beaux-arts du Canada (MBAC) accueille À l’ombre du soleil de minuit. L’art sámi et inuit 2000-2005, une exposition unique qui expose les pratiques artistiques contemporaines des peuples indigènes qui vivent sur deux continents différents au nord du cercle arctique. Organisée et mise en tournée par l’Art Gallery of Hamilton, elle rassemble 70 œuvres réalisées entre 2000 et 2005 par des artistes inuits du Canada et sámis de Finlande, de Norvège et de Suède. Produites au moyen de divers procédés artistiques – sculpture, peinture, dessin, imprimés et photographie – ces œuvres nous permettent d’apprécier les similarités et les différences entre les autochtones du nord du Canada et ceux du nord des pays scandinaves. Présentée au MBAC avec l’appui des ambassades de Finlande, de Norvège et de Suède, l’exposition offre un survol des multiples facettes du monde de l’art sámi et de l’art inuit.

« L’art indigène occupe une place importante au MBAC, c’est pourquoi nous sommes très heureux d’accueillir cette magnifique exposition durant la période estivale », a souligné le directeur du MBAC, Pierre Théberge. « Cet art raconte l’histoire des peuples autochtones de chaque pays. »

« Présenter l’art contemporain de nos peuples nordiques dans cette exposition est une première. C’est un honneur et un privilège pour nous de collaborer avec le MBAC sur cette exposition unique qui met en vedette des artistes talentueux du nord du Canada, de la Finlande, la Norvège et la Suède », a indiqué l’ambassadeur de la Norvège, Tor Berntin Næss.

Une visite inspirante
C’est en 2001, alors que le Canada attend la visite de la famille royale de Norvège, que germe l’idée de monter une exposition mettant en vedette l’art des peuples indigènes des deux pays : les Sámis de la Norvège et les Inuits du Canada. Toutefois, le projet ne se concrétise pas. Loin d’être mis aux oubliettes, il refait bientôt surface, en 2005, lorsque l’Art Gallery of Hamilton décide de le faire renaître. Comme le peuple autochtone sámi vit non seulement en Norvège, mais aussi en Suède et en Finlande, l’on décide d’y inclure des œuvres d’artistes de chacun de ces pays. Pour créer un concept unifiant, la commissaire invitée, Jean Blodgett, choisit de consacrer l’exposition aux œuvres créées entre les années 2000 et 2005.

Une poésie révélatrice
À l’ombre du soleil de minuit, est la traduction du titre d’un ouvrage de poésie et de prose sámies publié en 1996 sous la direction d’Harald Gaski (Karasjok, Davvi Girji). Cette phrase poétique met en relief la distance qui sépare les Inuits et les Sámis des régions plus peuplées du sud. Dans leur terre lointaine du soleil de minuit, ces peuples conservent, pour bien des gens, un attrait exotique et romantique. Par ailleurs, l’exposition révèle un aspect récent de la vie des autochtones du l’arctique : l’art.

Deux cultures arctiques exposées côte à côte
Dans son essai, que l’on peut lire dans le catalogue de l’exposition, la commissaire invitée, Jean Blodgett explique que « Le but de cette exposition était de présenter le travail récent d’artistes sámis et inuits – pas nécessairement de comparer ces deux formes d’art. Toutefois, la juxtaposition voulue des œuvres appelle au moins un effort de comparaison, et un tel exercice révèle parfois des points communs jusque-là jamais vus ou reconnus. » Plus loin, elle poursuit en écrivant que « La différence la plus frappante entre les œuvres sámies et inuites de cette exposition est leur échelle et format. Les productions sámies, surtout les peintures, sont souvent beaucoup plus grandes que les gravures, peintures et dessins inuits. Par ailleurs, certains artistes sámis privilégient les séries et construisent, à partir de la répétition d’un thème particulier dans des photos ou des peintures, des présentations d’une profonde portée. » Elle ajoute que « Plusieurs créations sámies de l’exposition se comparent aux productions inuites pour de strictes raisons techniques. Ainsi, les couturières inuites et sámies ont également délaissé la confection de vêtements au profit de la fabrication de tentures et d’œuvres textiles colorés. »

Crédits
À l’ombre du soleil de minuit. L’art sámi et inuit 2000 - 2005 a été organisée et mise en tournée par l’Art Gallery of Hamilton. Présentée au MBAC avec l’appui des ambassades de Finlande, de Norvège et de Suède, l’exposition est également rendue possible en partie grâce au Programme d’aide aux musées du ministère du Patrimoine canadien, le  Conseil des arts du Canada, le Conseil des arts de l’Ontario et la ville de Hamilton.

Catalogue
Un catalogue en anglais accompagne cette exposition. Publié par l’Art Gallery of Hamilton (AGH), l’ouvrage de 65 pages comporte une préface de la présidente et directrice générale de l’AGH, Louise Dompierre, les essais de la commissaire invitée, Jean Blodgett, du Canada, et de la conservatrice norvégienne Irene Snarby, une spécialiste de l’art sámi, ainsi que plus de 70 planches en couleurs illustrant les œuvres de l’exposition. Offert avec un encart édité par le MBAC et comportant la version française des textes, le catalogue est en vente à la Librairie du MBAC au prix de 40 $, plus TPS, et sur www.achatsmbac.ca/, la boutique en ligne du Musée.

Conférences
Le dimanche 25 mai, le public est invité à venir assister à deux conférences sur les œuvres de l’exposition. À 14 h, la commissaire de l’exposition et spécialiste reconnue de l’art inuit, Jean Blodgett, prendra la parole. Cette présentation sera suivie, à 15 h, de celle de Irene Snarby, conservatrice de l’art sámi au Riddo Duottart Museat de Karasjok, en Norvège. Présentées en anglais avec interprétation simultanée, ces conférences seront données à la Salle de conférences du MBAC. Coût : adultes 5 $, aînés et étudiants à temps plein 4 $, membres 3 $. Entrée libre pour les moins de 12 ans (billet requis). Ne comprend pas le droit d’entrée au Musée.

Droits d’entrée et heures d’ouverture
Les billets sont en vente dès maintenant au prix de 9 $ pour les adultes, 7 $ pour les aînés et les étudiants à temps plein, 4 $ pour les jeunes de 12 à 19 ans et 18 $ pour les familles (deux adultes et trois enfants). L’entrée est gratuite pour les enfants de 12 ans et moins et les Amis du Musée. Comprend les droits d’entrée pour la Collection du MBAC. Les billets sont disponibles par téléphone au 613-998-8888 ou au 1-888-541-8888 et sur www.achats.mbac.ca.

Jusqu’au 30 septembre, le MBAC est ouvert tous les jours de 10 h à 17 h et le jeudi jusqu’à 20 h.

Commissaire de l’exposition
Jean Blodgett compte parmi les conservateurs d’art inuit les plus reconnus au Canada. Spécialiste de l’art inuit, elle a effectué des recherches approfondies dans les domaines de l’art autochtone et la période contemporaine. Mme Blodgett œuvre comme conservatrice et administratrice d’expositions au Manitoba et en Ontario depuis les années 1970. Au cours de sa carrière, elle s’est rendue dans plusieurs villages arctiques, en Alaska et au Canada. Elle s’est aussi aventurée vers l’est, au Groenland et dans le nord de la Norvège.

À propos du Musée de beaux-arts du Canada
Le Musée des beaux-arts du Canada abrite la plus importante collection d’œuvres d’art historiques et contemporaines canadiennes au monde. En outre, l’établissement réunit une impressionnante collection d’œuvres d’art inuit, occidental et européen du XIVe siècle au XXIe siècle, ainsi que d’art américain et asiatique. Créé en 1880, le Musée des beaux-arts du Canada compte parmi les plus anciennes institutions culturelles du pays. Dans le cadre de son mandat de rendre l’art canadien accessible partout au pays, le MBAC organise l’un des plus importants programmes d’expositions itinérantes en Amérique du Nord. Pour obtenir de plus amples renseignements, rendez vous au http://www.beaux-arts.ca/.

À propos de la Hamilton Art Gallery
Fondé en 1914, l’Art Gallery of Hamilton (AGH) est le troisième plus important musée public de l’Ontario. Il possède l’une des plus remarquables collections d’art au Canada, avec plus de 9 000 oeuvres d’art, y compris d’art historique européen, historique canadien et d’art contemporain. L’AGH propose, dans son immeuble récemment rénové et primé, des expositions qui se renouvellent trois fois par année. Pour de plus amples renseignements, visitez le www.artgalleryofhamilton.com.


– 30 –

Pour obtenir de plus amples renseignements, veuillez communiquer avec :
Josée-Britanie Mallet

Agente principale, Relations publiques et médiatiques
Musée des beaux-arts du Canada
613-990-6835
bmallet@beaux-arts.ca
 

Claire Schofield
Gestionnaire, Communications et relations publiques
Musée des beaux-arts du Canada
613-990-7081
cschofield@beaux-arts.ca