Imprimer cette page Partager cette page

Daniel Richter. Drapeau rose – Cheval blanc au Musée des beaux-arts du Canada

Ottawa - 24 juin, 2005

Le Musée des beaux-arts du Canada est fier de présenter les peintures électrisantes de grande taille de l’artiste allemand Daniel Richter dans le cadre d’une nouvelle exposition. Daniel Richter. Drapeau rose – Cheval blanc est à l’affiche dans les salles d’art contemporain du 25 juin au 10 septembre 2005.

Établi à Berlin, cet artiste, déjà connu pour ses œuvres abstraites, attire l’attention des critiques depuis quelques années grâce à ses toiles massives d’art représentatif; neuf d’entre elles font d’ailleurs partie de l’exposition Daniel Richter. Drapeau rose – Cheval blanc.
M. Richter s’inspire d’images qui lui tombent sous la main : reproductions, couvertures de livre, photos de film, coupures de presse, bandes des-sinées, couvertures d’album, etc. Ses coups de pinceau transforment ce matériel en créations spectaculaires qui expriment de façon frappante la violence, la peur, les luttes politiques, l’aliénation urbaine et les changements sociaux.

« Les peintures présentées dans l’exposition Daniel Richter. Drapeau rose – Cheval blanc sont à la fois troublantes et superbes », selon Pierre Théberge, directeur du Musée des beaux-arts du Canada. « Regroupées ainsi, elles contribuent de façon unique et considérable à l’art du XXIe siècle, qui commence tout juste à se faire connaître d’un public nord-américain plus étendu. »

Né en Allemagne en 1962, Daniel Richter a participé à de nombreuses expositions tenues en Europe. Cette année, il présente ses œuvres pour la première fois dans une exposition itinérante en Amérique du Nord. Daniel Richter. Drapeau rose – Cheval blanc est née d’une collaboration entre Wayne Baerwaldt, ancien directeur de la Power Plant Contemporary Art Gallery de Toronto; Kitty Scott, conservatrice en art contemporain au Musée des beaux-arts du Canada; et Scott Watson, directeur et conservateur à la Morris and Helen Belkin Art Gallery de Vancouver.

L’exposition, qui comprend un volet sur les documents éphémères provenant du studio de l’artiste, est accompagnée d’un catalogue couleur  en anglais dans lequel le visiteur trouvera une introduction rédigée par les conservateurs.

- 30 -

L’exposition Daniel Richter. Drapeau rose – Cheval blanc est coorganisée par la Power Plant Contemporary Art Gallery de Toronto, le Musée des beaux-arts du Canada à Ottawa et la Morris and Helen Belkin Art Gallery de Vancouver. En outre, elle bénéficie de l’appui du Conseil des Arts du Canada, du Conseil des arts de l’Ontario, de la Ville de Toronto par l’entremise du Toronto Arts Council, du Goethe-Institut Toronto et de l’Institut für Auslandsbeziehungen de Stuttgart.

 
 
 
Anouk Hoedeman
Agente principale des relations publiques et médiatiques
tel. (613) 990-6835
fax (613) 990-9824
ahoedeman@beaux-arts.ca
 
 
Alain Boisvert