Imprimer cette page Partager cette page

Le MBAC nomme Graham Larkin, Ph.D., au poste de conservateur d’art européen et américain

Ottawa - 2 août, 2005

Pierre Théberge, directeur du Musée des beaux-arts du Canada, est heureux d’annoncer la nomination de Graham Larkin comme conservateur et chef du département d’art européen et américain, laquelle prend effet immédiatement.  Né en 1966, dans l’Oxfordshire, en Angleterre, M. Larkin a immigré au Canada à l’âge de deux ans. Il a grandi à Kingston (Ontario) et obtenu son baccalauréat et sa maîtrise en histoire de l’art à l’Université Queen’s. Il a également reçu un diplôme d’études supérieures du Courtauld Institute of Art de Londres, dans son pays natal.

La nomination de M. Larkin marque son retour au Musée des beaux-arts et au Canada après dix ans d’absence. Employé au Musée de 1993 à 1995 comme adjoint à la conservation de l’art européen, il a assisté le conservateur Michael Pantazzi dans ses travaux de recherche ainsi que dans l’organisation de deux expositions d’envergure : Égyptomania (1994) et Corot (1996).

Graham Larkin a déménagé aux États-Unis en 1995 et a obtenu son doctorat du département d’histoire de l’art et de l’architecture de l’Université Harvard en 2003, grâce à sa thèse intitulée The Elusive Oeuvre of Jacques Callot. Durant les deux dernières années, il a enseigné l’histoire de l’estampe, des musées et du paysage – plus particulièrement de la période baroque en Europe – à l’Université Stanford, en Californie.

« M. Larkin est l’un des historiens de l’art canadien les plus prometteurs de sa génération et c’est pour nous un immense privilège que de l’avoir enlevé au milieu américain de l’enseignement universitaire », commente M. Théberge. « Le Musée des beaux-arts du Canada bénéficiera grandement de ses connaissances. »

Tant à Harvard qu’à Stanford, M. Larkin a continuellement travaillé dans divers musées, organisant des expositions de livres et d’estampes et donnant la majorité de ses cours accompagné d’objets d’art originaux. Outre des traductions, ses publications comprennent des articles et des critiques qui ont paru dans Print Quarterly, Word & Image, Studies in the History of Gardens and Designed Landscapes et le Harvard Design Magazine.

En tant que conservateur des collections d’art européen et américain au Musée des beaux-arts du Canada, M. Larkin sera chargé de monter de nouvelles expositions, d’effectuer des recherches et de faire l’acquisition d’œuvres d’art pour le compte du Musée.

« Mon retour dans ce grand pays et dans cette institution prestigieuse est pour moi la réalisation d’un rêve », déclare M. Larkin. « L’une de mes priorités sera d’accorder plus d’attention à la collection méconnue d’estampes de grands maîtres, qui rassemble quelque 10 000 œuvres. La volonté du Musée de tirer avantage des nouvelles technologies, combinée à ses installations de conservation et d’examen technique de classe mondiale, contribuera à l’atteinte de cet objectif. »

M. Larkin succède à Catherine Johnston, Ph.D, qui prend sa retraite après 30 années au Musée des beaux-arts du Canada..

- 30 -


IMAGES NUMÉRIQUES 
 

CONTACTS DE PRESSE

Anouk Hoedeman
Relationniste principale
613.990.6835
ahoedeman@beaux-arts.ca

Yves Théoret
Chef, Marketing et communications
613.990.3142
ytheoret@beaux-arts.ca