Imprimer cette page Partager cette page

Le Musée des beaux-arts du Canada accueille des Visages, lieux, traces

Ottawa, Canada - 4 février, 2004

COMMUNIQUÉ

 Faces, Places, Traces fill National Gallery of Canada spaces 
 
 
Imaginez ceci : 97 œuvres traduisant l'étendue, la richesse et l'histoire de la photographie depuis la naissance de cet art en 1839. Voilà ce qui attend les visiteurs à l’exposition Visages, lieux, traces. Nouvelles oeuvres de la collection de photographies, à l’affiche au Musée des beaux-arts du Canada jusqu’au 2 mai 2004.

Cette exposition rassemble des photographies qui ont été données ou acquises au cours des six dernières années et se sont ajoutées à la collection du Musée. Parmi les artistes représentés on retrouve les maîtres du XIXe siècle Eugène Cuvelier, John Dillwyn Llewelyn, Frederic Martens et Lady Hatton, alors que Lotte Jacobi, Dorothea Lange, Paul Strand, Franz Roh, Edward Steichen et Manuel Àlvarez Bravo ne sont que quelques-uns des artistes du XXe siècle à l'honneur dans cette exposition. Les photographes contemporains sont de nationalités diverses : allemande (Frauke Eigen et d’autres), américaine (Lee Friedlander et plusieurs autres), autrichienne (Herwig Kempinger), canadienne (Angela Grauerholz, entre autres), finlandaise (Pekka Turunen), française (Stéphane Couturier), japonaise (Jun Morinaga) et néerlandaise (Rineke Dijkstra).

Le titre de l’exposition, Visages, lieux, traces, reflète les trois thèmes sous lesquels les oeuvres sont regroupées. Cette approche thématique permet aux visiteurs d’avoir une vue d’ensemble des méthodes employées par les photographes pour aborder les sujets éternels que sont le visage humain, les villes, les paysages et les détails de la vie quotidienne.

« L’acquisition d’une pièce se fonde rarement sur un seul motif », souligne Ann Thomas, conservatrice de la collection de photographies au MBAC, à propos des raisons qui motivent les acquisitions. « Par son acuité, sa beauté et sa finesse parfois déconcertantes, chaque œuvre choisie retient l’attention du regardeur et l’oblige à approfondir sa réflexion sur l’événement enregistré. »

Parmi les principales acquisitions mises en valeur dans l’exposition Visages, lieux, traces, notons deux épreuves originales à la gélatine argentique ainsi qu’une épreuve originale au platine, toutes trois réalisées par le maître photographe américain Paul Strand au cours de deux voyages à Gaspé en 1929 et en 1936. Ces images magnifiquement rendues ont été acquises grâce à la générosité des bienfaiteurs et des Amis donateurs du Musée.

RENCONTRE AVEC LA CONSERVATRICE
Les visiteurs francophones auront l’occasion de rencontrer Ann Thomas, conservatrice de la collection de photographies, le vendredi 2 avril à 12 h 15. Une rencontre semblable en anglais se déroulera avec Mme Thomas le vendredi 26 mars à 12 h 15.
 
 
Anouk Hoedeman
Agente principale des relations publiques et médiatiques
tel. (613) 990-6835
fax (613) 990-9824
ahoedeman@beaux-arts.ca
 
 Alain Boisvert