Imprimer cette page Partager cette page

Les années 60 en vedette dans trois musées

Ottawa/Gatineau - 13 décembre, 2004

COMMUNIQUÉ

 Cultural Trio Salutes the Sixties 
 
 
En 2005, trois grandes institutions culturelles canadiennes salueront à leur façon les années 60. La décennie marquante de la génération du baby-boom fera l’objet d’expositions spéciales présentées au Musée canadien des civilisations, au Musée des beaux-arts du Canada et au Musée canadien de la photographie contemporaine, tous trois situés dans la région de la capitale nationale.  Chaque exposition jette un éclairage particulier sur les années 60, mais toutes rappellent un fait indéniable : ce fut une période de créativité et de changements culturels exceptionnels.  

« Les années 60 sont des années d’expérimentation d’où ont émergé de nouvelles voies, de nouvelles idées et de nouvelles formes d’expression artistique », a mentionné M. Pierre Théberge, directeur du Musée des beaux-arts du Canada. « Ces expositions témoignent de cet esprit de changement et d’aventure. »

« Pendant cette décennie, on a testé des limites et on a repoussé des frontières », a observé pour sa part M. Victor Rabinovitch, président de la Société du Musée canadien des civilisations. « Cette liberté se manifeste particulièrement dans les œuvres des designers, des artisans, des artistes et des photographes canadiens. » 

Avec l’exposition Les années soixante au Canada, présentée du 4 février au 24 avril 2005, le Musée des beaux-arts du Canada mettra en lumière l’éventail et l’abondance des expressions artistiques au Canada au cours des années 60. Cette exposition illustrera tout le dynamisme qui a animé cette décennie à l’aide de plus de 80 œuvres représentant un grand nombre de mouvements et de moyens d’expression, dont le néo-dadaïsme, le pop art, le minimalisme, l’art conceptuel et cinétique, la peinture grand format et le cinéma expérimental. Certains de ces mouvements ont persisté plus que d’autres, mais tous sont représentatifs de l’époque.
 
Du 22 janvier au 24 avril 2005, le Musée canadien de la photographie contemporaine présente Les années soixante. La question de la photographie. Cette exposition rend compte elle aussi de l’esprit d’innovation et de l’éveil caractéristiques des années 60. Au début de la décennie, la photographie est généralement considérée comme un simple outil pratique. Mais, vers la fin, on la considère enfin comme une forme d’art à part entière. Les images choisies témoignent de la richesse et de la diversité de la pratique de la photographie, qui, au cours de ces années, adopte une approche humaniste et touche au documentaire ou au commentaire social.

Design à gogo, l’exposition présentée au Musée canadien des civilisations, à Gatineau (Québec), prendra l’affiche du 25 février au 27 novembre 2005. Cette exposition montrera comment les designers et les artisans canadiens ont été influencés par le grand vent de changement qui a soufflé dans le monde et au pays durant les années 60. L’exposition relatera entre autres la quête d’une nouvelle identité nationale au Canada, parfaitement illustrée par l’adoption du drapeau unifolié et la tenue d’Expo 67. On y examinera également l’intérêt grandissant des Canadiens pour l’affirmation de leur identité personnelle.

Par ailleurs, du 5 janvier au 29 avril, la Bibliothèque et les Archives du Musée des beaux-arts du Canada présentent Les années soixante à la Galerie National du Canada, une sélection de catalogues d’exposition, de cartons d’invitation, de communiqués de presse, de coupures de journaux et de photographies qui relatent des personnalités et des événements importants ayant marqué la vie du Musée au cours de la décennie.

Rabais spécial

Pour ceux et celles qui voudraient visiter plus d’une de ces trois expositions, les trois musées offrent un rabais spécial : en achetant un billet pour adulte au prix régulier, vous obtenez un rabais de 2 $ sur votre droit d’entrée à l’une des deux autres expositions. Ce rabais ne s’applique qu’aux expositions « années 60 ». Il est sujet à certaines conditions.

– 30 –
 

 

Anouk Hoedeman
Agente principale des relations publiques et médiatiques
tel. (613) 990-6835
fax (613) 990-9824
ahoedeman@beaux-arts.ca