Imprimer cette page Partager cette page

Nouveau fonds de dotation Marjorie et Gerald Bronfman pour l’acquisition de dessins

Ottawa, Canada - 25 mai, 2004

COMMUNIQUÉ

 Marjorie and Gerald Bronfman Drawing Acquisition Endowment Fund 
 
 
La Fondation du Musée des beaux-arts du Canada est heureuse de souligner la grande générosité de Mme Marjorie Bronfman. Celle-ci a fait un don de 350 000 $ pour créer le Fonds d’acquisition de dessins Marjorie et Gerald Bronfman destiné à doter le Musée de dessins exceptionnels.

« J’ai toujours été impressionnée par la qualité des expositions et des activités d’éducation du Musée », a dit Mme Bronfman. « Je pense qu’on y partage mon amour et ma fascination pour le dessin, cette forme d’art relativement peu connue. » 

Depuis sa tendre enfance, cette grande dame de la philanthropie Montréalaise cultive un amour profond pour les arts. Admiratrice inconditionnelle de dessins, Mme Bronfman déclare : « C’est la simplicité des premiers efforts de création des artistes qui me fascine. Les dessins reflètent leurs toutes premières pensées. » 

David Franklin, sous-directeur et conservateur en chef du Musée, affirme que ce fonds s’avérera un très grand atout pour le Musée. « Il nous permettra d’enrichir davantage l’un des fleurons de la collection du Musée, celui des dessins d’anciens maîtres européens. »

Grâce au Fonds d’acquisition de dessins Marjorie et Gerald Bronfman, le Musée a pu acquérir deux dessins importants : Un caprice romain avec personnages de Giovanni Paolo Panini et Saint Ambroise triomphant de l’Hérésie de l’artiste Gottfried Bernhard Göz.

De plus, Mme Bronfman a gracieusement offert en don deux magnifiques dessins de sa propre collection, par l’artiste italien renommé Giovanni Domenico Tiepolo : Un ange tenant la main d’un martyr et Des anges avec une couronne de lauriers. Ces deux dessins font partie de l’exposition Dessins italiens néo-classique qui se déroule jusqu'au 22 août 2004 au Musée des beaux-arts du Canada.

La passion de Mme Bronfman pour les dessins a non seulement influencé sa vie, mais elle a aussi eu une profonde incidence sur ses activités philanthropiques. Créée en 1955, la Fondation Marjorie et Gerald Bronfman a soutenu tout un éventail de causes associées à la santé, à l’éducation et aux arts, depuis le programme pour la paix au Moyen-Orient de l’Université McGill jusqu’à la Fondation de l’hôpital Royal Victoria. Toutefois, les dons culturels que cette fondation a offerts à des établissements comme le Musée des beaux-arts de l’Ontario, le Musée des beaux-arts de Montréal et, maintenant, le Musée des beaux-arts du Canada, figurent souvent parmi ses plus généreux.

M. Pierre Théberge, directeur du Musée des beaux-arts du Canada, se dit très honoré que Mme Bronfman ait choisi d’appuyer le Musée et sa Fondation : « Sa passion l’a amenée à collectionner des dessins d’une grande valeur et à constituer ainsi l’une des plus importantes collections en Amérique du Nord. Nous sommes très fiers d’ajouter ses deux dessins à notre collection. »

« Le Fonds d’acquisition de dessins Marjorie et Gerald Bronfman ainsi que les deux œuvres offertes au Musée témoignent de la générosité soutenue de la famille Bronfman à l’égard du Musée des beaux-arts du Canada, et nous lui en sommes fort reconnaissants », dit Mme Marie Claire Morin, présidente et chef de la direction à la Fondation du Musée des beaux-arts du Canada. 

- 30 -

Crée en 1997, la Fondation du Musée des beaux-arts du Canada s'engage à assurer la viabilité et la réussite à long terme du Musée en encourageant la formation de nouvelles relations et de nouveaux partenariats.  Elle accepte les dons, les subventions, les legs et les dotations de particuliers, d’entreprises, d’autres fondations et d’organismes dans le but de faire progresser le mandat et la vision du Musée.

Cliquez ici pour la version pdf.

Deux dessins exceptionnels achetés grâce au
Fonds d’acquisition de dessins Marjorie et Gerald Bronfman

Giovanni Paolo Panini
Un caprice romain avec personnages

Au 18e siècle, Giovanni Paolo Panini était le peintre de paysages romains le plus réputé et le plus populaire. Il peignait deux types de paysages : les topographiques tirées de la vraie vie et les paysages imaginaires semblables à celui-ci composés de
monuments existants dans des lieux imaginaires. Ce dessin ne correspond à aucune peinture connue de Panini. 

Ses dessins et ses peintures étaient des pièces très recherchées, notamment par les voyageurs qui effectuaient le grand tour d’Italie et qui désiraient rapporter quelques souvenirs. Bien qu’il possède de nombreux dessins du 18e siècle italien, le Musée des beaux-arts du Canada n'en avait aucun de Panini.

Image1
Giovanni Paolo Panini
Un caprice romain avec personnages   v. 1745
plume et encre noire avec pinceau
et lavis gris sur papier vergé ivoire
20,7 x 28,4 cm
Musée des beaux-arts du Canada, Ottawa
Acheté avec le Fonds d’acquisition de dessins Marjorie et Gerald Bronfman de la Fondation
du Musée des beaux-arts du Canada, 2003

Gottfried Bernhard Göz
Saint Ambroise triomphant de l'Hérésie 

Göz a réussit sa carrière en peignant des plafonds d'église dans le sud de l’Allemagne et de la Tchécoslovaquie au milieu du 18e siècle, l'âge de gloire de la peinture et de la décoration rococo bavaroise. Peintre accompli dès 1745, il était le maître des grandes compositions à plusieurs figures et a produit de nombreuses commandes de peintures de plafond à grande échelle pour divers édifices religieux et civiques.

Le talent de Göz pour les compositions harmonieuses et unifiées est évident dans son dessin intitulé Saint-Ambroise triomphe de l'hérésie. Les dessins des fresquistes de cette période sont extrêmement difficiles à trouver ce qui rend cette acquisition encore plus intéressante pour ajouter à la collection croissante de dessins allemands. La qualité du dessin et son indéniable rareté parlent d’elles-mêmes.

Image2
Gottfried Bernhard Göz
Saint Ambroise triomphant de l'Hérésie  v. 1750
plume et encre brune, lavis gris et bleu avec
rehauts en blanc, sur pierre noire sur papier vergé
23,1 x 15,9 cm
Musée des beaux-arts du Canada, Ottawa
Acheté avec le Fonds d’acquisition de dessins Marjorie et Gerald Bronfman de la Fondation
du Musée des beaux-arts du Canada, 2004

Don de deux dessins italiens
de la collection privée de Marjorie Bronfman

Giovanni Domenico Tiepolo            
Un ange tenant la main d'un martyr et Des anges avec une couronne de lauriers 

Tiepolo a produit de nombreuses études de ce type, lesquelles comportaient des anges et des putti dans les nuages. Il est noter que ces deux dessins comportent chacun des attributs particuliers soit une paume de martyre et une couronne de laurier qui conviennent à toute représentation de martyre chrétien. L’artiste aurait employé sa technique préférée, soit une plume, de l’encre brune, un lavis et un mouvement typiquement vibrant.

Ces œuvres offertes au Musée témoignent de la générosité soutenue de la famille Bronfman à l’égard du Musée des beaux-arts du Canada et de sa Fondation, mais également de leur admiration du style de la famille Tiepolo.

Vous pouvez admirer ces dessins à l’exposition Dessins italiens néo-classique qui se déroule jusqu’au 22 août 2004 au Musée des beaux-arts du Canada.

 

Images 3 et 4
Giovanni Domenico Tiepolo            
Un ange tenant la main d'un martyr  v. 1783
plume et encre brune avec lavis brun,
sur pierre noire sur papier vergé
28 x 20 cm
Musée des beaux-arts du Canada, Ottawa
Don de Marjorie Bronfman,
Westmount (Québec), 2002
  

Giovanni Domenico Tiepolo            
Des anges avec une couronne de lauriers  v. 1783
plume et encre brune avec lavis gris
sur papier vergé
27,6 x 19,2 cm
Musée des beaux-arts du Canada, Ottawa
Don de Marjorie Bronfman,
Westmount (Québec), 2002
 
 
 
 
Anouk Hoedeman
Agente principale des relations publiques et médiatiques
tel. (613) 990-6835
fax (613) 990-9824
ahoedeman@beaux-arts.ca
 
 
 
Alain Boisvert