Imprimer cette page Partager cette page

La sculpture de la dynastie Tang rendue à la Chine cette semaine

Ottawa, Canada - 19 avril, 2001

COMMUNIQUÉ

"Tang Dynasty Sculpture Presented to China This Week "
 
 
La semaine dernière, le Musée des beaux-arts du Canada a annoncé sa décision de restituer au Gouvernement de la Chine, pour des motifs éthiques, une sculpture en relief de la dynastie Tang représentant un arhat. La pièce a été exécutée entre l'an 700 et l'an 720 de notre ère par un artiste inconnu. Lors d'une cérémonie au Musée du palais Impérial à Beijing hier, la sculpture a été rendue à la République populaire de Chine par Pierre Théberge, directeur, Musée des beaux-arts du Canada et Sophia Leung, secrétaire parlementaire au Revenu national et députée à la Chambre des communes (Vancouver Kingsway), qui représentait l' honorable Sheila Copps, Ministre du Patrimoine canadien.

« Nos efforts visant à redresser les injustices d'autrefois ont été chaleureusement accueillis au Musée du palais Impérial aujourd'hui », a déclaré le directeur Pierre Théberge lors d'une conversation téléphonique depuis Beijing hier. « J'ai été profondément touché par la réaction de la Chine. Ce fut une journée mémorable pour le monde de l'art et pour le Canada. Je suis très fier de la décision que nous avons prise de rendre la sculpture. »
Les restaurateurs chinois ont confirmé l'authenticité de la sculpture en pierre calcaire de 84,3 cm de haut, intitulée Un arhat. L'objet est un fragment d'un des louhans (arhats, en sanscrit), ces figures sacrées dans la religion bouddhiste, sculptés en pied des Grottes de Longmen sur la rive est du fleuve Yi. Le présent relief a été sculpté dans le Kanjing Si, une grotte convertie en temple sous l'impératrice Wu Zetian, qui régna de 700 à 720. Ce secteur, l'un des grands complexes artistiques de la Chine, compte une grande quantité de grottes et de niches décoratives dont plusieurs ont été pillées et détruites par les antiquaires aux XIXe et XXe siècles.

L'organisation des Nations Unies pour l'éducation, la science et la sculpture (l'UNESCO) a inscrit les Grottes de Longmen sur la Liste du patrimoine. Parmi les critères de justification d'inscription, l'UNESCO décrit les Grottes de Longmen comme « une manifestation exceptionnelle de la créativité artistique humaine. » Veuillez visiter le site web de l'UNESCO au http://www.unesco.org/whc/nwhc.fr/pages/sites/main.htm pour de plus amples renseignements à ce sujet.

Conformément à sa politique d'acquisition, qui lui impose une conduite responsable visant à préserver le patrimoine artistique de l'humanité, le Musée des beaux-arts a décidé que Un arhat se devait de retrouver sa demeure d'origine, dans les Grottes de Longment, en Chine.

 
 
Joanne Charette
directrice des affaires publiques
Tél (613) 990-5050
Télec (613) 990-9824
jcharett@beaux-arts.ca