Imprimer cette page Partager cette page

Bryan Adams fait don d'une importante peinture du début de la carrière d'Emily Carr au Musée des beaux-arts du Canada

Ottawa, Canada - 21 février, 2001

COMMUNIQUÉ

"Bryan Adams Donates Most Important Painting of Emily Carr's Early Career to the National Gallery of Canada"
 
 
 Les Canadiens connaissent Bryan Adams comme l'un des auteurs-compositeurs les plus populaires au Canada, lui qui a dominé les palmarès internationaux depuis une vingtaine d'années. Toutefois, peu de gens savent que Bryan Adams collectionne les œuvres d'Emily Carr, la puissante et influente artiste canadienne de la première moitié du XXe siècle. C'est donc avec grand plaisir que le Musée des beaux-arts du Canada annonce aujourd'hui l'acquisition récente de L'homme de bienvenue (1913) d'Emily Carr par suite d'un don de Bryan Adams.

« Emily Carr a joué un rôle historique de premier plan dans la culture de la Côte ouest canadienne et elle est de loin l'un des peintres les plus intéressants qui en soit issu, a déclaré M. Adams. Je possède quelques-uns de ses tableaux ainsi qu'une vaste collection de ses poteries. J'ai décidé de donner L'homme de bienvenue au Musée des beaux-arts parce que l'œuvre y trouvera un domicile spectaculaire et parce que je sentais que le tableau méritait l'honneur de côtoyer d'autres grands chefs-d'œuvre canadiens, dont les œuvres de Tom Thomson et celles du Groupe des Sept. »

Emily Carr a commencé à produire ses premières peintures achevées à l'âge de 40 ans, en 1912. Cet été-là, décidée à dépeindre les maisons, les poteaux totémiques et les villages des Premières Nations de la Côte ouest, elle voyagea vers le nord de Vancouver jusqu'à Alert Bay en visitant les villages sur sa route, puis remonta la rivière Skeena jusqu'aux Îles de la Reine Charlotte. Elle rentra à Vancouver après six semaines de voyage. En avril 1913, elle organisa une exposition de 200 tableaux qui se solda par des ventes décevantes. La récession économique qui sévissait à l'époque fut exacerbée par le déclenchement de la Première Guerre mondiale en 1914, et Carr dut se résoudre à arrêter de peindre jusque dans les années 1920 pour des raisons financières.

L'homme de bienvenue (1913) est la plus importante peinture du début de la carrière de Carr. Elle a pour sujet une sculpture de potlatch du village de 'Mi'mkwamlis, près d'Alert Bay, qui se projette au-dessus de l'eau dans un geste de bienvenue. La figure sombre dressée sur le rivage se découpe sur les montagnes bleues et violettes et sur les petites îles au loin. Le ciel et l'eau baignent dans la lumière jaune du coucher du soleil. La tension dramatique de ce tableau habita Carr pendant des année; on sait qu'elle y revint en 1928 pour s'en servir comme référence pour Silhouette no 2 (v. 1930-1931), important tableau de la collection du Musée des beaux-arts de Vancouver.

La peinture est actuellement exposée dans les Salles d'art canadien, pièce A 107. Il s'agit d'un ajout de premier plan à la collection permanente puisque le Musée des beaux-arts du Canada ne possède que quatre aquarelles et trois huiles de la période clé de 1912-1913 de Carr. Le Musée des beaux-arts du Canada est hautement reconnaissant à M. Bryan Adams de son généreux don au pays.
 
 
 
 
Joanne Charette
directrice des affaires publiques
Tél (613) 990-5050
Télec (613) 990-9824
jcharett@beaux-arts.ca