Imprimer cette page Partager cette page

Le Musée canadien de la photographie contemporaine inaugure trois nouvelles expositions

Ottawa, Canada - 24 janvier, 2002

COMMUNIQUÉ

 The - 24 janvier 2002 - Le Musée canadien de la photographie Canadian Museum of Contemporary Photography launches three new exhibitions 
 
 
Ottawa, Canada contemporaine (MCPC) annonce l'inauguration de trois nouvelles expositions dont les photographies mettent en scène le modernisme sous différentes formes. En montre du 25 janvier au 7 avril 2002, Une mise en ordre : forme et expression dans la pratique photographique canadienne, Rencontre et déplacement. Projets et utopies ainsi que Peter Pitseolak, photographe inuit sont présentées dans les galeries récemment rénovées offrant ainsi un environnement plus agréable.

Une mise en ordre : forme et expression dans la pratique photographique canadienne
Cette exposition examine les idées modernistes dans la pratique photographique canadienne et les différentes manières dont les photographes ont utilisé l'objectif pour cadrer la réalité et, de cette façon, la mettre en ordre. En tant que construction, l'image peut servir de bien des façons. Elle peut devenir une interprétation tantôt lyrique, tantôt politique de l'existence. Elle peut même servir à des réflexions plus philosophiques sur l'essence de la vision. Rassemblant des œuvres créées depuis le début des années 1970 jusqu'à nos jours, cette exposition explore ces idées et le riche patrimoine visuel qui résulte de la réflexion de ces artistes.

Rencontre et déplacement. Projets et utopie
Proposant des photos en couleurs de l'artiste canadien Arni Haraldsson et du Cubain Manuel Piña, cette exposition présente deux séries d'images distinctes, mais associées, portant sur l'espace public, l'utopie, la mémoire et l'espace. Les photographies ne cherchent pas à documenter directement un sentiment d'appartenance, mais révèlent plutôt un paysage urbain, avec ses traces matérielles et ses dialogues spatiaux. Arni Haraldsson s'est intéressé à Paris, et Manuel Piña, à la Havane.

Peter Pitseolak, photographe inuit
Cette exposition offre un rare aperçu de la vie des Inuits au début des années 1940. Les photographies qu'a prises Pitseolak de sa famille et de ses amis de la communauté nordique de Cape Sorset illustrent les divers aspects de la culture inuit traditionnelle avant qu'elle ne subisse les changements radicaux qu'allaient entraîner les décennies suivantes. De ce point de vue, les photos proposent donc un mélange d'ancien et de nouveau, de traditionnel et de moderne. Elles illustrent non seulement un mode de vie disparu, mais aussi la force morale d'une communauté qui subit de nombreux changements, voire des métamorphoses, en un laps de temps très court.

Concernant le MCPC
Le Musée canadien de la photographie contemporaine s'est engagé à présenter le travail des photographes canadiens les plus dynamiques. Il fait connaître sa riche collection de plus de 160 000 oeuvres par des expositions itinérantes au Canada et dans le monde entier, des programmes d'éducation, des publications primées, un site Web et des expositions dans ses galeries du centre-ville d'Ottawa. Le Musée est situé au 1, canal Rideau, entre l'hôtel Château Laurier et les écluses du canal Rideau. Le MCPC est affilié au Musée des beaux-arts du Canada.

- 30 -