Le musée est ouvert pendant les travaux sur la promenade Sussex.

Collections

Lorenzo Lotto

1480 - 1556

« Quiconque a vu ou étudié ses œuvres ne peut douter que Lorenzo Lotto est l´un des peintres les plus fascinants de la Renaissance. Profondément pieux, l´artiste semble s´être lié d´amitié avec les saints qu´il a peints. Abordant leur histoire davantage comme un dramaturge que comme un peintre conventionnel, il a donné vie à leur martyr. De même, dans ses portraits, on sent clairement la profonde affection de l´artiste pour ses modèles, qui semblent si vivants des siècles après avoir été peints. » - avid Alan Brown, 1997

Lorenzo Lotto a connu une carrière longue et prospère de peintre à Venise et dans ses environs. Il a réalisé des portraits et des oeuvres de dévotion pour la décoration de retables.

Né à Venise, Lotto y a probablement suivi sa formation artistique. Ses premières oeuvres révèlent l´influence d´Alvise Vivarini et de Giovanni Bellini. Lotto passe les vingt-cinq premières années de sa carrière loin de Venise, à Trévise, dans Les Marches et à Bergame. En 1508, il s´installe à Rome et, le 9 mars 1509, il reçoit 100 ducats pour la décoration des « appartements du pape, près de la bibliothèque du haut ». Cette œuvre, dont on pense qu´il s´agissait d´une fresque, n´existe malheureusement plus. Toutefois, le Portrait d'homme au feutre, marqué par l´influence de l´artiste Raphaël tout en restant imprégné du style très personnel de Lotto, atteste du séjour de celui-ci à Rome. Vers l´âge de 45 ans, Lotto retourne à Venise, dont il fait son port d´attache et qu´il quitte souvent pour de longues périodes afin d´honorer des commandes, essentiellement destinées à des clients privés. Il s´agit notamment de portraits, d´allégories ou d´œuvres de dévotion, comme La Vierge et l'Enfant entre saint Roch et saint Sébastien.

Admis dans le cercle social et professionnel des peintres vénitiens, Lotto siège même avec Titien à un comité organisé par la Guilde des peintres. Il compte parmi ses éminents amis les orfèvres Bartolomeo et Antonio Carpan, l´architecte Giovanni dal Coro, avec lequel il conçoit plusieurs cadres de retables, ainsi que le sculpteur et architecte Jacopo Sansovino.

En 1549, Lotto s´installe à Lorette, en Italie. Quelques années plus tard, il entre dans la communauté religieuse de la Santa Casa de Loreto, où il reste jusqu´à sa mort.

Dans son « Libro di spese diverse » (Livres des divers achats), il tient méticuleusement ses comptes de 1538 à 1554, inscrivant ses dépenses quotidiennes, notamment pour la nourriture, les vêtements et le matériel artistique et il dresse la liste des commandes reçues, des oeuvres achevées et de leur prix de vente. Lotto est en fait l´un des artistes les mieux documentés de son époque grâce aux nombreuses lettres décrivant ses commandes, à son livre de comptes et à d´autres documents officiels ayant traversé les siècles.

image non disponible

Nom à la naissance

Lorenzo Lotto

Né Italie: Venise, v. 1480

Décédé

Meurt Italie: Lorette, v. 1556

Nationalité

Italie

Audioguide

Aucun audioguide

Média

Aucun média

Bibliothèque et Archives

Recherche du catalogue

En complément

Aucun extra