Le musée est ouvert pendant les travaux sur la promenade Sussex.

Collections

Claude et RenéeEnlarge image

Claude et Renée, v. 1902-1903

Auguste Renoir
France, 1841 - 1919
huile sur toile
78,7 x 63,5 cm
Acheté en 1949
Musée des beaux-arts du Canada (nº 4989)

Les teintes douces aux reflets dorés de ce double portrait, sa texture qui imite le pastel et sa forme sculpturale offrent un bel exemple du style tardif de Renoir. Coiffé d'un bonnet blanc, Claude Renoir, surnommé Clo-Clo par ses parents, est dans les bras de sa nourrice Renée Jolivet, dix-sept ans, fille d'un journalier d'Essoyes dont la femme aurait assisté à l'accouchement de Claude en 1901. Illustration d'un moment d'intimité domestique dans le ménage Renoir, cette pose évoque également le thème chrétien traditionnel de la Vierge à l'Enfant.

Provenance 

– 1938
Jean Renoir (1894-1979), Marlotte, France [1]

1949
« Candia Comp. » [2]

– 1949-03-17

E.J. Van Wisselingh & Co, Amsterdam, Pays-Bas, achetée de « Candia Comp. » [3]

1949-03-17 –
Musée des beaux-arts du Canada, achetée d’E. J. Van Wisselingh & Co [4]

Notes 

[1] Pieter Eilers d’E.J. Van Wisselingh & Co. d’Amsterdam déclare que Jean Renoir possède de l’œuvre jusqu’en 1938 [télégramme à H.O. McCurry, ancien directeur du Musée des beaux-arts du Canada, daté du 27 avril 1949, dossiers d’acquisition, dossier de documentation du MBAC]. En 1938, le tableau fait partie d’une exposition à la Galerie Bernheim-Jeune de Paris. Dans une photographie de cette exposition, on voit le tableau accroché [Dauberville, Guy-Patrice et Michel, Renoir. 1858-1881. Catalogue Raisonné des Tableaux, Pastels, Dessins et Aquarelles, Paris, Éditions Bernhein-Jeune 2007, p. 103, photo du bas]. L’œuvre ne fait pas partie du catalogue d’exposition, car elle est remise à Bernheim-Jeune après l’envoi du catalogue à l’impression [Renoir portraitiste, Galerie Bernheim-Jeune, Paris, du 10 juin à la fin juillet 1938, hors cat.].

[2] Dans le registre de stock de Van Wisselingh, on donne « Candia Comp. » comme propriétaire de l’œuvre jusqu’en 1950. Toutefois, le Musée a déjà acheté le tableau en mars 1949 [Archives de Van Wisselingh, numéro de stock S 7119, RKD, La Haye, Pays-Bas].

[3] On ne sait pas si Van Wisselingh a vraiment possédé le tableau ou simplement agi à titre d’agent. Dans son registre de stock, il indique Candia Comp. comme propriétaire jusqu’en 1950 [voir note 2]. Toutefois, en 1948 et 1949, Claude et Renée fait déjà partie des expositions organisées par Van Wisselingh à Montréal et Toronto [French Paintings of the XIXth and XXth Centuries. Collection of Mr. P. Eilers of E.J. Van Wisselingh & Co., Amsterdam, Holland, Montréal, Watson Galleries, jusqu’au 25 décembre 1948; no de cat. 25; French Paintings of the XIXth and XXth Centuries. Collection of Mr. P. Eilers of E.J. Van Wisselingh & Co., Amsterdam, Holland, Laing Galleries, Toronto, jusqu’au 25 décembre 1949; no de cat. 25].

[4] Voir note [2]. Registre d’acquisition [dossier de documentation du MBAC].

Recherche en cours
Catégories

International

Audioguide

Audioguide

Média

Aucun média

Bibliothèque et Archives

Recherche du catalogue

En complément

Aucun extra