Expositions

Élisabeth Louise Vigée Le Brun (1755–1842)

10 juin 2016 - 11 sept 2016

Salles des expositions temporaires

Visitez le site web de l’exposition | Article Magazine MBAC | Catalogue de l’exposition

Élisabeth Louise Vigée Le Brun était la peintre la plus importante de son temps. Cette autodidacte au talent inné était, dès 1778, la portraitiste attitrée de la reine Marie-Antoinette, et comptait, à partir de 1783, au nombre des rares femmes reçues à l’Académie royale de peinture et de sculpture. Contrainte de fuir la France à cause de la Révolution, l’artiste a sillonné les grandes capitales européennes, où sa réputation a continué de croître. L’exposition réunit quelque 90 œuvres (avec de nombreux prêts du musée du Louvre, du château de Versailles et de l’Ermitage de Saint-Pétersbourg), dont certains des autoportraits que l’artiste a utilisés comme outils de promotion; d’autres tableaux seront présentés pour la première fois. Explorant la vie et l’œuvre d’une femme non seulement fort douée, mais aussi habile à tirer parti de sa renommée, cette exposition à voir absolument illustre le grand savoir-faire d’Élisabeth Louise Vigée Le Brun, mais aussi son extraordinaire capacité à mener une carrière d’exception dans un monde d’hommes.

L’exposition est organisée par le Musée des beaux-arts du Canada, Ottawa, le Metropolitan Museum of Art, New York, et la Réunion des musées nationaux–Grand Palais, Paris.

Avec le soutien exceptionnel du Musée national des châteaux de Versailles et de Trianon.

Élisabeth Louise Vigée Le Brun, <em>Marie-Antoinette à la rose</em>, 1783, huile sur toile, 116,8 × 88,9 cm. Lynda et Stewart Resnick

Élisabeth Louise Vigée Le Brun, Marie-Antoinette à la rose, 1783, huile sur toile, 116,8 × 88,9 cm. Lynda et Stewart Resnick