Donnez votre couverture

Donnez votre couverture, partagez votre histoire et participez à l’installation Récits de couvertures de l’artiste Marie Watt.

Les récits seront affichés sur de petites étiquettes épinglées aux couvertures afin que les visiteurs puissent les lire. Les couvertures seront ensuite pliées, empilées et assemblées en sept colonnes reflétant les enseignements indigènes sur sept générations.

Récits de couvertures : Sept générations, adawe et âtre sera la plus grande collaboration communautaire et la plus haute sculpture de l’artiste à ce jour. Elle sera érigée tel un mât de bienvenue dans le cadre de l’exposition Sakahàn. Art indigène international, qui sera présentée cet été au Musée des beaux-arts du Canada, à Ottawa.

En échange de votre couverture et afin de reconnaître votre contribution, vous obtiendrez une sérigraphie signée par l’artiste.

Point de collecte

Vous pouvez déposer votre couverture au vestiaire du Musée des beaux-arts du Canada, à Ottawa (map) et partager votre histoire sur une étiquette qui vous sera fournie sur place. Veuillez noter que les couvertures ne seront pas retournées. Date limite : le 2 avril 2013.

Si vous l’envoyez par la poste, écrivez votre histoire sur cette étiquette et insérez-la dans votre envoi :

Récits de couvertures
Musée des beaux-arts du Canada
380, promenade Sussex, Ottawa ON K1N 9N4

Questions? Communiquez avec : Kate Beresford, adjointe aux expositions 613-998-4092 ou kberesford@beaux-arts.ca

Les couvertures : témoins d’événements importants de la vie

L’œuvre de Marie Watt (Seneca) porte autour de la communauté, notamment sur son usage des couvertures de laine. Ce projet d’installation met en valeur la riche histoire du commerce et de l’échange de la ville d’Ottawa. Le mot « Ottawa » vient du mot adawe en langue algonquine, qui signifie « commercer ». Watt s’intéresse à la façon dont les couvertures et les modestes pièces de tissus deviennent souvent des marqueurs de temps pour la mémoire et le récit. Les couvertures revêtent aussi un sens très personnel pour l’artiste : dans la communauté Seneca, à l’instar d’autres groupes indigènes, l’on offre des couvertures pour honorer les personnes qui ont été témoins d’événements de vie importants.

Au sujet de Marie Watt

Née en 1967 à Seattle, Washington, Marie Watt (Seneca) réalise des lithographies et des sculptures portant sur des thèmes amérindiens contemporains, en utilisant une variété de matériaux, dont des tissus, l’albâtre, l’ardoise, et des feuilles d’épis de maïs. Ses œuvres se retrouvent dans des collections privées et publiques, y compris celles du Musée des beaux-arts du Canada et du Smithsonian National Museum of the American Indian (Washington, DC).