Sakahàn. Art indigène international

Cet été, le Musée des beaux-arts du Canada (MBAC) organise l’exposition d’art contemporain la plus ambitieuse de son histoire. Avec des installations occupant à la fois nos espaces d’expositions temporaires et nos salles d’art contemporain, sans oublier plusieurs lieux publics à l’intérieur et à l’extérieur du Musée, Sakahàn. Art indigène international promet d’être l’événement muséal de l’année au Canada.

Sakahàn, qui veut dire « allumer [un feu] » en algonquin, réunit plus de 150 œuvres récentes créées par 80 artistes provenant de 16 pays, et illustre l’engagement permanent du MBAC envers l’étude et la mise en valeur de l’art autochtone. Cette exposition est la première d’une série de manifestations consacrées à l’art indigène. Prises dans leur ensemble, les œuvres présentées dans Sakahàn offrent une pluralité de réponses à la question de ce que signifie être Autochtone aujourd’hui. Les artistes abordent les notions d’autoreprésentation, bousculent les récits coloniaux habituels sur la rencontre et proposent des histoires parallèles, remettent à l’honneur le fait main, explorent les relations entre le spirituel, le surnaturel et le quotidien et mettent de l’avant des réactions éminemment personnelles aux effets des traumatismes sociaux et culturels. On y retrouve installations vidéo, sculptures, dessins, estampes, peintures, performances, murales et autres projets nouveaux créés in situ pour l’exposition.

Sakahàn est l’occasion de découvrir des œuvres saisissantes et complexes, telles cette élégante sculpture d’une veste à fermeture éclair entièrement taillée dans le bois et ces deux mains reliées par une chaîne magistralement sculptées. Des pièces monumentales y figurent également, dont une colonne faite de 300 couvertures données par le public, pliées et empilées, une bannière de 50 mètres suspendue à la colonnade du Musée, ainsi qu’une imposante installation qui transforme la façade du Grand Hall du MBAC en œuvre d’art.

Sakahàn s’étendra même à d’autres endroits de la ville. Rue Murray, dans le marché By, un panneau proposera une série de photographies montrant un artiste en tenue de pow-wow dans diverses situations d’un quotidien très citadin. Des musées et galeries d’Ottawa, de Gatineau et de Wellington, en Nouvelle-Zélande, organiseront également des expositions sur le même thème, dans ce qui promet d’être un été dédié à la culture autochtone internationale, à ne pas manquer.

Sakahàn est coorganisée par Greg Hill, conservateur Audain d’art indigène du MBAC, Christine Lalonde, conservatrice associée de l’art indigène et Candice Hopkins, conservatrice adjointe fonds Elizabeth Simonfay , en collaboration avec une équipe internationale de conseillers en muséologie : Arpana Caur (Inde), Brenda Croft (Australie), Lee-Ann Martin (Canada), Reiko Saito (Japon), Irene Snarby (Norvège), Jolene Rickard (États-Unis), Megan Tamati-Quennell (Aotearoa – Nouvelle Zélande) et Yuh-Yao Wan (Taïwan).

Liste des artistes

Vernon Ah Kee
Maria Thereza Alves
Pia Arke
Arnait Video Productions
Shuvinai Ashoona et John Noestheden
Sonny Assu
Mary Anne Barkhouse
Nanobah Becker
Christi Belcourt
Richard Bell
Rebecca Belmore
Corey Bulpitt et Larissa Healey
Andrea Carlson
Abraham Cruzvillegas et Jimena Mendoza
Cup’luaq (Jack Dalton)
Suresh Kumar Dhurve
Beau Dick
Jimmie Durham
En Lei
Nicholas Galanin
Billy Gauthier
Jeffrey Gibson
Brett Graham et Rachael Rakena
Daniel Guzmán
Julie Edel Hardenberg
Marja Helander
Inuk Silis Høegh
Geir Tore Holm
Robert Houle
Terrance Houle
Bayrol Jimenez et Rolando Martínez
Jonathan Jones
Brian Jungen
Toru Kaizawa
Sonya Kelliher-Combs
Shigeyuki Kihara
Walis Labai

Omero Leyva
César Antonio López
Erica Lord
Jimmy Manning
Teresa Margolles
Da-ka-xeen Mehner
Danie Mellor
Alan Michelson
Kent Monkman
Wangechi Mutu
Nadia Myre
Shelley Niro
William Noah
Fiona Pardington
Michael Parekowhai
Viggo Pedersen
Outi Pieski
Jamasee Padluq Pitseolak
Tim Pitsiulak
Edward Poitras
Annie Pootoogook
Itee Pootoogook
Abel Rodríguez (Mogaje Guiju)
Gjert Rognli
Jangarh Singh Shyam
Mayank Kumar Shyam
Venkat Raman Singh Shyam
Doug Smarch
Greg Staats
Yuma Taru
Jeff Thomas
Warwick Thornton
Jutai Toonoo
Maika’i Tubbs
Ingunn Utsi
Taika Waititi
Marie Watt
Steven Yazzie
Lawrence Paul Yuxweluptun


Vernon Ah Kee
Cantchant (wegrewhere) [C’est ici que nous avons grandi], Détail, 2009. Vidéo, 12 planches de surf et 9 peintures à l’acrylique sur toile. Musée des beaux-arts du Canada, Ottawa. Acheté en 2010. © Avec l’autorisation de l’artiste et de la Milani Gallery. Photo © MBAC