Sakahàn. Art indigène international

Du 17 mai au 2 septembre 2013, le Musée des beaux-arts du Canada (MBAC) a organisé l’une des expositions les plus importantes de son histoire. Sakahàn. Art indigène international a réuni dans une présentation avant-gardiste plus de 150 œuvres créées par plus de 80 artistes autochtones provenant de 16 pays.

Grâce à la générosité d’un donateur anonyme, le Musée a pu engager pour l’occasion une éducatrice Sakahàn chargée de planifier et de mettre en œuvre des programmes, projets et événements invitant les jeunes autochtones, inuit et métis à explorer activement les créations, idées et grandes questions constituant l’exposition. La Coalition autochtone d’Ottawa (CAO) a également reçu un don anonyme par l’entremise de Centraide pour appuyer la programmation destinée à la jeunesse aux familles et aux communautés indigènes dans le cadre de l’exposition. Travaillant en partenariat et avec cet important soutien, le Musée, Centraide et la CAO ont permis, au cours de l’été 2013, aux jeunes autochtones de la capitale nationale de vivre l’art indigène d’extraordinaires façons.

L’approche retenue par le Musée était de donner l’occasion, à des jeunes amérindiens, inuits et métis de 8 à 18 ans, de faire des expériences interactives, uniques et riches d’un point de vue culturel. La programmation comprenait :

• des visites;
• des ateliers et conférences;
• Jeunes ambassadeurs;

• Conservateurs débutants
• Programme d’apprentissage

Ces programmes ont permis aux jeunes d’en savoir plus à propos des pratiques et problématiques culturelles, sociales et politiques des peuples autochtones au Canada et partout dans le monde. Des observations minutieuses, des discussions et des apprentissages traditionnels et actuels ont permis d’établir des liens entre jeunes et œuvres d’art et un sentiment de confort et d’appartenance dans l’environnement muséal. Les expressions de fierté et de curiosité se sont multipliées chez les participants, traduisant une réelle prise de conscience, par l’étude de l’art, des identités autochtones et des liens culturels.

Quelque 1522 jeunes ont participé aux divers programmes de Sakahàn avec leur famille et des membres de leur communauté.

La programmation jeunesse de Sakahàn a par ailleurs également attiré environ 500 visiteurs et invités.