L’art au Canada, comme vous ne l’avez jamais vu. 

Après un succès critique unanime lors de leur inauguration en juin 2017, les salles d’art canadien et autochtone proposent un regard neuf sur les richesses culturelles du pays.

Dans ces salles transformées, les histoires parallèles, et parfois liées, de l’art canadien et de l’art autochtone au Canada sont réunies dans une scénographie inoubliable de chefs-d’œuvre. Près de 800 peintures, sculptures, estampes, photographies, pièces d’orfèvrerie et objets d’art décoratif de tout le Canada sont présentés, couvrant une période remontant à 5000 ans et se terminant en 1967.

Les visiteurs pourront redécouvrir des œuvres emblématiques de la collection nationale, dont nombre ont été restaurées récemment, ou trouver un nouveau coup de cœur parmi les objets exposés ici pour la première fois. Les salles réaménagées comptent 225 œuvres supplémentaires, dont des acquisitions récentes de créations d’artistes tels A.Y. Jackson, Lawren S. Harris, George T. Berthon, Ruben Komangapik, Tim Pitsiulak et Emily Carr, entre autres. On y trouve également une impressionnante sélection d’objets prêtés temporairement, dont pas loin de 100 pièces fascinantes d’artistes autochtones.

Avec plus d’espaces ouverts, des couleurs murales fortes et des vitrines claires et spacieuses, les salles d’art canadien et autochtone sont aussi invitantes qu’inspirantes. Planifiez votre visite dès aujourd’hui.

Exposition

Art canadien et autochtone

Emplacement

Musée des beaux-arts du Canada
Salles d'art canadien et autochtone
380, promenade Sussex
Ottawa, (Ontario) K1N 9N4
Canada

Quelques faits saillants

Les nouvelles salles d’art canadien et autochtone occupent les pièces A101 à A116.

Ce manteau cérémoniel naskapi (v. 1840) est fait de trois chapeaux de caribou sommairement tannés. Les motifs ont été apposés à l’aide d’outils sculptés dans des bois de cervidés et des os. Le fil, les perles de verre, la laine et les peintures synthétiques ont été obtenus auprès de commerçants européens.
Le salon Croscup, comme on l’appelle aujourd’hui, était la pièce principale d’une maison de Karsdale, en Nouvelle-Écosse. Autour de 1846–1848, un artiste inconnu y a réalisé ces peintures murales pour le constructeur de navires William Croscup et sa famille.
Cette salle propose une présentation monographique d’Emily Carr. Un peu plus loin, l’exposition de chaussures prêtées par le Bata Shoe Museum souligne le génie du perlage des femmes autochtones telles que l’artiste dogrib Margaret Football, l’artiste Joan Elise Tsetso de la bande de Fort Simpson et l’artiste Joyce Growing Thunder Fogarty des Sioux Assiniboines.
Conçu par le chanoine-architecte Georges Bouillon en 1887, ce trésor patrimonial a été reconstruit entièrement en 1988 dans le Musée des beaux-arts du Canada. L’impressionnante sculpture sonore que vous entendez est Motet à quarante voix, une œuvre de l’artiste Janet Cardiff réalisée en 2001. 

Nous redéfinissons notre perspective sur la création artistique et offrons une présentation plus complète de l’excellence canadienne au travers d’œuvres d’art créées par divers artistes, notamment des femmes, des Autochtones, des Canadiens d’origine non européenne, des photographes et des vidéastes. Nous adaptons l’histoire de l’art canadien pour répondre aux besoins de notre époque.

– Marc Mayer, directeur du Musée des beaux-arts du Canada

Œuvres d’art

Au Musée des beaux-arts du Canada, nous partageons un plus grand nombre de ces histoires que jamais auparavant, du début de l’aventure humaine à aujourd’hui, dans notre engagement à exposer et à conserver des œuvres d’une signification extraordinaire, des œuvres qui racontent magnifiquement nos histoires. 

– Marc Mayer, directeur du Musée des beaux-arts du Canada

Saviez-vous que…

Le Musée a placé des femmes artistes au centre de plusieurs dispositifs d’exposition dans les salles d’art canadien et autochtone. Découvrez quelques points marquants sur leurs œuvres dans ces courtes vidéos.

Jessie Oonark

Joyce Wieland

 

Prudence Heward

 

Dans les médias

« Salles totalement revampées et repensées. […] Tout a été conçu et considéré pour ouvrir des zones de dialogues francs, pertinents et nécessaires entre artistes d'hier et d'aujourd'hui. »

Le Droit

Articles connexes

Enrichissez votre expérience

Essayez un audioguide ou l’une de nos visites guidées pour groupes d’adultes