Beautés monstrueuses dans l’estampe et le dessin anciens européens (1450–1700)

Découvrez la créativité sans limites des artistes de la Renaissance et du baroque comme Albrecht Dürer, qui prêtent avec malice vie à des monstres.

Le mot « monstre », dérivé du latin monstrum, désigne ce qui est de caractère surnaturel ou anormal. De tout temps, les artistes ont tenté de donner forme aux créatures extraordinaires qui hantent les imaginaires collectifs. La présente exposition rend hommage à la créativité débridée d’artistes de la Renaissance et du baroque, comme Albrecht Dürer, ainsi qu’au talent avec lequel ils ont réussi à donner vie aux monstres.

Sont réunis ici des eaux-fortes, des gravures au burin, des gravures sur bois et des dessins, datés du XVe au XVIIe siècle. Ces œuvres, toutes tirées de la collection du Musée des beaux-arts du Canada, montrent les différentes fonctions des monstres dans la culture visuelle du début de l’Europe moderne. Qu’elles incarnent les tourments moraux de l’époque ou servent des fins décoratives, ces créatures fantastiques suscitent à la fois terreur et fascination. Tout en révélant les contours des pouvoirs à la confluence du genre et de la religion, elles dévoilent la façon dont l’art peut conférer une certaine beauté, même au monstrueux.

Organisée par le Musée des beaux-arts du Canada

Date

Vendredi 29 novembre 2019 - Dimanche 15 novembre 2020

Emplacement

Musée des beaux-arts du Canada Salle C218
380, promenade Sussex
Ottawa, (Ontario) K1N 9N4
Canada

Beautés monstrueuses dans l’estampe et le dessin anciens européens (1450–1700)

Œuvres

Le moment est idéal pour se lancer dans une chasse aux monstres au Musée. 

Retrouvez-les dans l’exposition Beautés monstrueuses et au kiosque Artissimo. Rapportez-les à la maison et saisissez leur portrait en couleurs vives sur une feuille à dessin portant leurs profils monstrueux!

Télécharger et imprimer la page à colorier

Contenu connexe

Libérez les monstres !  #Beautésmonstrueuses