Comprendre nos chefs-d’œuvre. Friedrich Nietzsche et les artistes du Nouveau Weimar

Max Klinger, Friedrich Nietzsche (détail), v. 1904, bronze avec patine noire, 63,2 x 47,3 x 26,5 cm. Musée des beaux-arts du Canada, Ottawa. Don du Robert Tanenbaum Family Trust, Toronto, 1999. Photo : MBAC

Explorez l’émergence du culte de Nietzsche à partir d'une sculpture emblématique.

Jusqu’à sa mort en 1900, Friedrich Nietzsche devient l’un des penseurs les plus influents de son époque. Souvent perçu comme un prophète radical du modernisme, il exerce un impact majeur sur le monde artistique et culturel de l’Allemagne de Weimar à la fin du XIXe et au début du XXe siècle.

Une sculpture en bronze du célèbre philosophe réalisée par Max Klinger est la pièce centrale de cette nouvelle exposition Comprendre nos chefs-d’œuvre. Klinger, l’un des artistes allemands les plus acclamés de son temps, tire son inspiration du masque mortuaire du philosophe et de plusieurs photographies.

L’exposition, qui regroupe également une sélection d’œuvres d’Henry van de Velde, d’Edvard Munch, de Curt Stoeving et d’autres artistes, explore la création d’un « Nietzsche officiel » par Klinger et ses mécènes et démontre comment une sculpture emblématique est devenue une image culte.

Exposition

Comprendre nos chefs-d’œuvre. Friedrich Nietzsche et les artistes du Nouveau Weimar
Jeudi 18 avril 2019 - Dimanche 25 août 2019

Emplacement

Musée des beaux-arts du Canada
Salle C218
380, promenade Sussex
Ottawa, (Ontario) K1N 9N4
Canada

L’existence du monde ne peut se justifier que comme phénomène esthétique.

– Friedrich Nietzsche (1844–1900), L’origine de la tragédie, 1872

Personnalités clés du
Nouveau Weimar

Dans leur volonté de créer un « nouveau Weimar » utopique, des figures culturelles et artistiques de l’époque développent une dévotion qui tient du culte pour Nietzsche et ses écrits. Certains connaissent Nietzsche de son vivant, mais beaucoup plus nombreux sont ceux qui adoptent les principes nietzschéens en réponse au zeitgeist de l’époque. 

Edvard Munch, Portrait du comte Harry Kessler, 1906, huile sur toile, 122,5 × 77,5 cm. Musée Munch, Oslo (RES.A.219)

 

 

Max Klinger
(1857–1920)

La vision du monde de Max Klinger est façonnée par des personnalités aussi diverses que Charles Darwin et Arthur Schopenhauer. Ses influences artistiques vont de la sculpture classique de Grèce et de Rome jusqu’à la Renaissance et l’art de Rodin.

Mandaté par le comte Harry Kessler pour réaliser un buste en marbre pour la salle de réunion des Archives Nietzsche à Weimar, en Allemagne, Klinger réalise ensuite trois bronzes monumentaux, copies de l’original, dont l’une fait partie de cette exposition.

 

Comte Harry Kessler
(1868–1937)

Né au sein d’une éminente famille de banquiers allemande, le comte Harry Kessler fait la rencontre de Nietzsche en 1895. Kessler est l’un des principaux supporters du philosophe et des nouvelles Archives Nietzsche et se joint en 1902 au conseil d’administration du Musée d’art de Weimar. Il acquiert alors des œuvres importantes et organise plus de 39 expositions de l’art d’avant-garde française, britannique et allemande.

 

Henry van de Velde
(1863–1957)

Henry van de Velde est un peintre, architecte et décorateur d’intérieur. Dans son rôle de directeur de l’école d’arts appliqués de Weimar, sa première commande majeure consiste à transformer les nouvelles Archives Nietzsche en un cadre moderniste à l’image du culte grandissant pour Nietzsche. Il a également créé de nouvelles éditions de certains écrits de Nietzsche devenues emblématiques de la conception d’ouvrages de l’avant-garde.

 

Edvard Munch
(1863–1944)

L’artiste norvégien Edvard Munch découvre d’abord Nietzsche dans son Oslo natal. Invité par Kessler à Weimar et aux Archives Nietzsche en 1904, Munch s’identifie profondément à Nietzsche et sa fin tragique. Ses portraits de Nietzsche et de Kessler dominent toujours les représentations du Nouveau Weimar.

Vidéos en vedette

Cette exposition de la série Comprendre nos chefs-d’œuvre met en lumière le dialogue extraordinairement productif ayant existé entre la philosophie de Nietzsche et des artistes bien en vue de l’avant-garde autour des années 1900. Apprenez-en plus avec le commissaire invité Sebastian Schütze.

Comprendre nos chefs d’œuvre. Friedrich Nietzsche et les artistes du Nouveau Weimar #ART

 

Même par les moustaches, j’allais surpasser Nietzche ! Les miennes ne seraient pas déprimantes, catastrophiques, accablées de musique wagnérienne et de brumes. Non ! Elles seraient effilées, impérialistes, ultra-rationalistes et pointées vers le ciel, comme le mysticisme vertical, comme les syndicats verticaux espagnols.

– Salvador Dalí, Journal d’un génie

Articles connexes

Friedrich Nietzsche et les artistes du Nouveau Weimar

Plongez dans le monde artistique et culturel de Weimar, en Allemagne, au début du XXe siècle.