Article Magazine MBAC

Les artistes américains Kiki Smith (1954– ) et son père Tony Smith (1912–1980) incarnent le Zeitgeist de leur génération respective. Tony, l’un des principaux initiateurs du minimalisme, s’est fait connaître grâce à ses structures géométriques en acier de grandes dimensions, tandis que Kiki s’est démarquée à l’internationale avec ses dessins, ses estampes et ses sculptures qui portent sur la narration, la condition humaine et le monde naturel.

La présente exposition rend hommage à Boîte noire (1962–1967) et Née (2002), deux morceaux exceptionnels de la collection du Musée des beaux-arts du Canada qui reflètent des opinions divergentes sur la matérialité, la philosophie historique de l'art et le rôle social de l’artiste. Chacune de ces œuvres suscite des réflexions captivantes sur la conscience, l’incarnation et le moment présent.

Présentées ensemble pour la première fois au Canada, elles unissent l’objectivité à la subjectivité, le formalisme à la mythologie, tout comme elles nous révèlent l'inspiration et les méthodes de travail de deux des plus influents artistes du XXe siècle.

Exposition

Kiki Smith et Tony Smith. Comprendre nos chefs-d’œuvre
- Dimanche 24 avril 2016

Emplacement

Musée des beaux-arts du Canada
Salle C218
380, promenade Sussex
Ottawa, (Ontario) K1N 9N4
Canada