Mary Pratt : Cette petite peinture Comprendre nos chefs-d’œuvre

Le tableau Gelée de groseilles peint par Mary Pratt en 1972 occupe depuis longtemps une place de choix dans la collection du Musée des beaux-arts du Canada, où le public peut l’admirer presque sans interruption depuis plus de deux décennies. S’appuyant sur une sélection d’œuvres et de travaux d’étude que l’artiste a créés à des moments clés de son extraordinaire carrière, cette exposition raconte l’histoire qui se cache derrière cette huile sur masonite que Pratt appelait affectueusement « cette petite peinture ». Elle se focalise sur l’intérêt que Pratt manifeste dès le début de sa carrière pour l’appareil photo, qu’elle considère comme un précieux outil pour l’aider à saisir sur toile tous les détails minutieux d’un « monde immédiatement régi par lui-même ». Le coup de pinceau précis de l’artiste attire une attention dûment contemplative sur les rituels quotidiens et les thèmes que ceux-ci évoquent – le sacrifice, l’amour et le devoir familial – ainsi que sur l’inévitable et toujours fugace passage du temps.

Exposition organisée conjointement avec le Rooms Provincial Art Gallery de St. John’s (Terre-Neuve-et-Labrador).

Commanditaire principal :
Irving

Avec l’appui de la Maison de vente aux enchères Heffel

Date

Samedi 4 avril 2015 Dimanche 3 janvier 2016

Emplacement

Musée des beaux-arts du Canada Salle C218
380, promenade Sussex
Ottawa, (Ontario) K1N 9N4
Canada

Contenu connexe