Vue d’ensemble : Panoramas photographiques de villes canadiennes

Article Magazine MBAC

L’idée de montrer une ville entière dans une seule image, un panorama,vient des énormes peintures circulaires du milieu du XIXe siècle, qui donnaient l’impression d’être sur place. Peu après l’apparition de la daguerréotypie en 1839, les photographes ont commencé à assembler des points de vue afin de créer une seule grande image. Ils ont vu le potentiel de ce grand format et ont constaté que les photographies panoramiques peuvent démontrer et célébrer le développement urbain rapide de l’époque, en exagérant la grandeur des villes et en attirant l’attention sur ses points de repère. La photographie a tôt fait de remplacer la peinture comme moyen de prédilection pour créer des panoramas.

Les panoramas photographiques présentés dans l’exposition provenant de la collection de Bibliothèque et Archives Canada étaient utilisés pour faire la promotion de villes et de villages canadiens. Ces œuvres reproduites et diffusées au Canada et à l’étranger faisaient partie de documents promotionnels, d’albums‑souvenirs, d’expositions et de publications.

Date

Lundi 8 septembre 2014 - Dimanche 1 mars 2015

Emplacement

Musée des beaux-arts du Canada
Salles d'art canadien et autochtone
A102
380 Sussex Drive
Ottawa, (Ontario) K1N 9N4
Canada