Anne Savage

« Mon lieu de prédilection à la campagne est un petit lac dans les Laurentides, aux eaux profondes, claires, fraîches et agréables? Tout autour, la campagne était ondoyante, comme faite de petites montagnes et de ravins, de sorte que l´on pouvait, sans avoir à faire de grandes distances, s´asseoir, se retourner et admirer une toute nouvelle composition. »
(Anne Savage, 1967)

Connue pour ses paysages empreints de lyrisme et de rythme, Anne Savage figure parmi quelques femmes artistes importantes, actives à Montréal après la Première Guerre mondiale. Elle partage avec les membres du Groupe des Sept une vision romantique du paysage canadien en tant que symbole du nationalisme, ainsi que certaines préoccupations modernistes pour les éléments formels de la peinture. Savage fut également un professeur d´art inspirant et innovateur, qui a compté parmi ses élèves Alfred Pinsky, le premier doyen de la Faculté des beaux-arts de l´Université Concordia, et les peintres Rita Briansky et Moe Reinblatt.

De 1914 à 1918, Savage étudie auprès de William Brymner et de Maurice Cullen à l´Art Association de Montreal. C´est là que, en 1919, elle a l´occasion de voir les esquisses réalisées à l´huile par Tom Thomson et elle se sent aussitôt proche du travail du Groupe des Sept. Durant les dernières années de ses études, elle expose ses œuvres à l´Art Association. Elle travaille ensuite à titre d´artiste dans le domaine médical à Montréal et à Toronto et passe dix mois à la Minneapolis School of Art. En 1920, elle contribue à la formation du Groupe de Beaver Hall de Montréal et fait la connaissance d´A.Y. Jackson, qui inaugure la première exposition du groupe. Les deux commencent alors une amitié qui durera toute leur vie. En 1927, Savage se rend dans la région de la rivière Skeena en Colombie-Britannique en compagnie de la sculpteur Florence Wyle et de l´ethnographe Marius Barbeau. Le cahier d´esquisses qu´elle en rapporte fait partie de la collection de la Galerie nationale du Canada. En 1933, elle sera un membre fondateur du Groupe des Peintres canadiens.

La carrière de professeur d´art de Savage commence en 1922. Elle est d´abord engagée par la Commercial and Technical High School de Montréal, mais elle devient peu après professeur à la Baron Byng High School, qui vient d´ouvrir ses portes sur la rue Saint-Urbain. Le travail qu´elle effectue est très apprécié et attire l´attention d´Arthur Lismer, qui est également un professeur d´art très engagé. Savage demeure à la Baron Byng pendant vingt-six ans. En 1948, elle est nommée Superviseure du secteur des arts à la Commission des écoles protestantes de Montréal et, durant les années cinquante, elle enseigne la didactique des arts à l´université McGill.

Parmi les œuvres de jeunesse d´Anne Savage, mentionnons Sans titre (Ruisseau au printemps) (v.1918), qui illustre l´influence du Groupe des Sept. Sans titre (Collines des Laurentides et grange) (v.1932-1935) laisse entrevoir la qualité rythmique du travail de Savage et la fluidité de son coup de pinceau.

Nom
Anne Savage
Canada: Québec, Montréal
1896-07-27
Nationalité
Canada
Décédé
Canada: Québec, Montréal
1971-03-25