Arthur Renwick

« Je pense que les autoportraits et les portraits au sein des communautés de Premières Nations constituent un thème intéressant et fascinant. Je crois qu´en tant que culture, les membres des Premières Nations ont été vraiment contrôlés par la terre à de nombreux égards, mais pas par eux-mêmes? en dehors d´eux-mêmes, par les films hollywoodiens ou plein d´autres choses du genre. » 2009

Arthur Renwick est artiste photographe, conservateur indépendant et professeur. Dans ses œuvres, il explore la colonisation et l´identité culturelle.

Renwick est membre de la Première Nation Haisla. Il est né et a grandi à Kitimat, en Colombie-Britannique. Il suit son premier cours d´art en 10e année. Son talent pour le dessin est immédiatement remarqué et encouragé par ses professeurs. Renwick fait ses études post-secondaires au Emily Carr College of Art and Design, à Vancouver. Il a du mal à s´adapter à la vie d´une grande ville et dit qu´il a pu surmonter cette difficulté grâce au soutien de sa communauté, de sa famille et de ses amis. Il obtient sa maîtrise en beaux-arts (photographie) à l´Université Concordia de Montréal, en 1993. Il commence ensuite à travailler dans le domaine muséal, d´abord à la Power Plant Contemporary Art Gallery de Toronto, puis au Musée canadien des civilisations, à Gatineau, au Québec.

Ses premières œuvres explorent l´impact de l´industrie sur les paysages et sur la société. Elles ont très probablement été influencées par la présence de l´aluminerie de Alcan dans sa ville natale de Kitimat. Avec sa série Masques, Renwick se tourne vers les portraits, comme celui de Jani. Voici comment Andrea Kunard, conservatrice associée du Musée canadien de la photographie contemporaine, a décrit la série Masques en 2008 : « Pour faire face à cet héritage de discrimination, Renwick a demandé à ses modèles d´imaginer qu´à travers l´objectif ils regardaient directement les stéréotypes et de faire une grimace à ceux-ci. Il en a résulté des portraits de face très animés. Les œuvres sont plus grandes que nature et extrêmement détaillées. Elles sont également conflictuelles et, quand elles sont présentées ensemble, constituent une déclaration puissante de la part des personnes représentées. L´artiste voulait que l´image finale soit dérangeante, conflictuelle, perturbante et moqueuse. Il voulait également que les spectateurs se sentent petits ou diminués face à
elle. »

En 2005, Renwick a reçu le prix K.M. Hunter Artists.

Nom
Arthur Renwick
Canada: Colombie-Britannique, Kitimat
1965-02-09
Nationalité
Canada