Edward Weston

L’Américain Edward Weston fut l’un des photographes de premier rang du XXe siècle. Dans les années 1920, il s’éloigne du doux pictorialisme de ses premières œuvres. Dès lors, sa production se fonde sur une ferme croyance dans le réalisme. Ses portraits, natures mortes et paysages non retouchés et hautement détaillés se veulent une célébration de la forme et de l’unique capacité de l’appareil photo à capter plus que ce que l’œil voit. Ses œuvres appartiennent à la tradition dite « straight photography » (photographie pure). En 1932, Weston fondent le Groupe f/64 avec Ansel Adams, Imogen Cunningham et d’autres photographes, qui tous résident dans le nord de la Californie et partagent les mêmes idées. L’indice f/64 correspondait à la plus petite ouverture de l’appareil photo; elle permettait d’obtenir une mise au point des plus nettes et une profondeur de champ des plus grandes.

Tandis que les artistes modernistes de l’époque se tournaient vers les villes pour leur inspiration, Weston, lui, préférait la nature. Pour lui, le fait d’être moderne tenait moins au choix des sujets photographiés qu’à la façon de les regarder. Weston a beaucoup écrit tout au long de sa vie. Son journal a été publié après sa mort dans deux volumes intitulés The Daybooks of Edward Weston.

Nom
Edward Weston
États-Unis: Illinois, Highland Park
1886-03-24
Nationalité
États-Unis
Décédé
États-Unis: Californie, Carmel
1958-01-01
Photographie par Ansel Adams. Reproduite avec l'autorisation du Trustees of the Ansel Adams Publishing Rights Trust. Reproduction interdite