George Rackus

« La couleur était ma grande préoccupation quand, pour la première fois, j’ai considéré les possibilités de l’aluminium comme médium pictural. La légèreté de l’aluminium, sa manipulation aisée et le fait qu’il se prête à des variables constructivistes, étaient toutes de bonnes raisons de considérer les possibilités de ce matériau artistique relativement nouveau. »

- George Rackus

Peintre, lithographe, muraliste et concepteur de tapisserie, George Rackus est parmi les premiers à mettre de l’avant la technique de l’aluminium anodisé comme forme d’art. Ses compositions abstraites donnent l’impression caractéristique d’un mouvement organique.

Arrivé au Canada à l’âge de huit ans, Rackus est apprenti en sérigraphie durant la guerre. Après avoir passé un an au Collège des beaux-arts de l’Ontario, il se rend à Paris en 1953 où il étudie à l’École des beaux-arts et à l’Académie André Lhote où il aide le cubiste Lhote à peindre ses murales. Rackus expose ses peintures abstraites à Montréal en 1960 et, en 1964, commence à expérimenter la technique de l’aluminium anodisé.

Depuis les années 1960, George Rackus est actif comme membre d’associations artistiques et à titre de conférencier, d’artiste invité, de conservateur et de critique d’art. Ses œuvres ont fait l’objet de nombreuses expositions et se trouvent dans des collections tant au pays qu’à l’étranger. MentionnonsTerre et ciel et Le Lac des cygnes.

Nom
George Rackus
Lituanie: Kalvaria
1927-06-22
Nationalité
Lituanie, Canada