Jack Shadbolt

« L´art qui est vital est toujours celui qui nous est le plus proche. »

- Jack Shadbolt

Jack Shadbolt est peintre et dessinateur. Son œuvre évoque ses voyages et expériences, que ce soit sa jeunesse en Colombie-Britannique, ses études à New York ou son travail outre-mer durant la Seconde Guerre mondiale.

Shadbolt voit le jour au village de Shoeburyness, dans le comté d´Essex, en Angleterre. Après avoir émigré au Canada, sa famille s’installe pour deux ans à l’intérieur des terres de la Colombie-Britannique en 1912, avant de déménager à Victoria en 1914. Son père est peintre d´enseignes, et le jeune Shadbolt l´aide souvent dans son travail. Sa mère est couturière. Plus tard, le fait d´avoir vécu au milieu des retailles de tissu à motifs va marquer son œuvre, Umbilicus.

Il commence ses études artistiques au Victoria College en 1927. En 1930, il rencontre Emily Carr, dont l´influence se fera sentir tout au long de sa carrière. Shadbolt étudie à la Vancouver School of Decorative and Applied Arts (1931) avec Charles H. Scott et Fred Varley. Il se rend par la suite en Angleterre et prend des cours à la Euston Road School (1937), puis à l´Académie de la Grande Chaumière et à l´école d´art d´André Lhote à Paris (1938).

Son désenchantement progressif vis-à-vis du Groupe des Sept et le déclenchement de la Seconde Guerre mondiale le conduisent à orienter sa pratique vers le réalisme social. En 1942, n´ayant pas réussi à obtenir un poste de peintre de guerre, il s´engage dans l´armée et documente son expérience en croquis. Après plusieurs transferts, il est envoyé à Londres en 1945, où il est affecté à des tâches administratives en lien avec le programme des peintres de guerre de l´armée canadienne; là, il classe et catalogue des photographies prises dans les camps de concentration. Cette tâche quotidienne et la ville ravagée où il l´accomplit vont profondément marquer l´artiste et son œuvre des années qui suivent, La Victime.

Après la guerre, Shadbolt retourne en Colombie-Britannique avec sa femme Doris. En 1948, ils s´installent à New York. Shadbolt y suit des cours à l´Art Students? League (1948?1949) et participe aux « critiques » d´Hans Hofmann. Son passage à New York a une influence indélébile sur sa pratique, qui se nourrit notamment de Picasso, du surréalisme et des débuts de l´expressionnisme, Présences après le feu.

Shadbolt est un enseignant important. Il enseigne la peinture et le dessin à la Vancouver School of Art. En 1955, il est le premier animateur des ateliers d´Emma Lake du Regina College, en Saskatchewan.

Jack Shadbolt représente le Canada aux Biennales de Venise et de São Paulo, au Carnegie International à Pittsburgh, ainsi qu´aux expositions universelles de Bruxelles et Seattle. En 1972, il est nommé Officier de l´Ordre du Canada. En 1988, la Jack and Doris Shadbolt Foundation for the Visual Arts est constituée; elle soutient un programme de prix annuels. En reconnaissance de la contribution de Shadbolt à la scène artistique, le Burnaby Arts Centre est rebaptisé The Shadbolt Centre for the Arts en 1995.

Nom
Jack Shadbolt
Royaume-Uni (Angleterre): Shoeburyness
1909-02-04
Nationalité
Grande-Bretagne, Canada
Décédé
Canada: Colombie-Britannique, Vancouver
1998-11-23