James Pattison Cockburn

« .. sa passion pour les beautés de la nature, n´est satisfaite que par sa persévérance sans fin à les dessiner. » - Lady Aylmer (lettre datée 1831)

James Pattison Cockburn était officier de l´armée britannique et aquarelliste. Beaucoup de ses dessins et aquarelles sont des images d´archives importantes sur la vie, au début de l´histoire du Canada.

Il est élève officier à l?Académie militaire royale de Woolwich, en Angleterre, de 1793 et 1795. Dans le cadre de son instruction, il suit des cours de dessin topographique auprès de Paul Sandby, maître dessinateur en chef.

À la fin de ses études militaires, Cockburn est affecté dans plusieurs parties du monde, notamment en Inde orientale et en Europe, où il assimile les influences des écoles paysagistes hollandaises et italiennes. Il est ensuite affecté au Canada. Il séjourne à Québec d´abord de novembre 1822 à juin 1823, puis d´août 1826 à août 1832, pendant une longue période de calme qui lui permet de peindre.

La plupart de ses nombreuses aquarelles sont réalisées pendant sa seconde période d´affectation. Sa fonction de commandant du Royal Regiment of artillery l´oblige à beaucoup voyager dans le Bas et le Haut-Canada pour des tournées d´inspection annuelles. Pendant ces tournées, il ne cesse de réaliser des esquisses et exécute un grand nombre de dessins et de peintures représentant la campagne de Québec à Niagara et reproduisant avec soin et précision les paysages et les bâtiments de l´époque.

Les vues qu´il a réalisées des rues de Québec et de Montréal constituent des archives picturales particulièrement précieuses de l´architecture et de la vie quotidienne de ces villes, montrant certains éléments qui ont depuis disparu.

Nom
James Pattison Cockburn
États-Unis: New York, New York
1779-03-18
Nationalité
Grande-Bretagne
Décédé
Royaume-Uni (Angleterre): Woolwich
1847-03-18