Jean-Honoré Fragonard

L’un des grands maîtres du rococo, Jean-Honoré Fragonard est connu pour son style pictural spontané, audacieux et schématique, même s’il peut réaliser des œuvres raffinées et très soignées. S’il pratique d’abord la peinture historique, il est séduit par des genres plus légers qui lui permettent de donner libre cours à son esprit. Il élabore même un nouveau style de portraits de fantaisie qui représentent de vraies personnes mais costumées.

Fragonard étudie d’abord auprès de Chardin dont les goûts stylistiques diffèrent beaucoup des siens. Il termine ses études auprès de Boucher et de Carle van Loo à l’École des beaux-arts de l’Académie française. Il remporte le prix de Rome en 1756, qui lui donne droit de voyager en Italie pour étudier et travailler. Il est étroitement associé à Hubert Robert avec qui il entreprend des voyages de dessin. En 1765, son tableau historique, Corésu et Callirhoé, lui mérite d’être accepté par l’Académie. Il fait peu de commandes publiques officielles, mais travaille pour un groupe de mécènes privés.

Après la Révolution française, cette esthétique rococo tombe en défaveur et Fragonard élabore un style plus austère de peinture néo-classique. Plus tard dans sa carrière, il s’occupe de tâches administratives au Louvre.

Nom
Jean-Honoré Fragonard
France: Maritimes, Grasse
1732-04-05
Nationalité
France
Décédé
France: Paris
1806-08-22
© Réunion des Musées Nationaux / Art Resource, NY