Joanne Tod

Vers le milieu des années 1970, Joanne Tod choisit la peinture comme moyen d’expression et la pratique toujours. Elle a fait ses études au Collège des beaux-arts de l’Ontario de 1970 à 1974. Elle aime travailler à grande échelle : ses oeuvres figuratives sont souvent d’un illusionnisme poussé et présentent des teintes d’une grande vivacité. Ses oeuvres sont le véhicule même de sa critique continue du prestige dont jouit la peinture dans l’histoire de l’art.

Ses sujets de prédilection sont les femmes et les intérieurs qu’elle associe de diverses manières dans ses tableaux en un commentaire sur les ironies de l’image, du pouvoir et de la séduction dans notre culture. Depuis quelque temps, elle ne peint plus de personnages, mais réalise plutôt des intérieurs publics d’une grande complexité. Ainsi, les espaces entrecoupés de See the Rushes (1991) et Une ouverture significative (1990) remplacent les personnages si importants dans les oeuvres Having fun? (1984) et The Time of Our Lives (1984). En effet, la peinture de personnages la distrayait de son but véritable qui est de construire un espace pictural.

Nom
Joanne Tod
Canada: Québec, Montréal
1953
Nationalité
Canada