Norman White

« Je me sens attiré par les choses qui expriment la physicalité dans un sens dynamique […] des choses qui ont du poids, qui s’usent et qui rouillent, et qui se frappent les unes sur les autres avec fracas. » (2003)

Les machines cinétiques et les robots de Norman White, construits à partir de pièces d’électronique et d’ordinateurs, explorent la régularité, l’aléatoire et la logique dans la nature, ainsi que l’interaction entre l’humain et la capacité comportementale de la machine. Pionnier de l’art électronique et robotique, White influe de façon tangible sur plusieurs générations, tant comme enseignant dans deux des principaux programmes artistiques en Ontario que pour avoir amené les médias intégrés à l’avant-plan de la scène artistique canadienne.

Au départ attiré par les sciences, White obtient en 1959 un diplôme de baccalauréat ès sciences en biologie de la Harvard University. Prenant plus tard conscience de son intérêt pour les arts, il suit des cours du soir à l’Art Students League à New York. White trouve une façon de fusionner ses deux passions à l’époque où il travaille aux chantiers navals de San Francisco sur des systèmes électriques complexes et il déménage à Toronto en 1967, attiré par le fait que les artistes peuvent obtenir de l’industrie des composantes électroniques à bas prix ou gratuitement.

Une fois au Canada, White devient chargé de cours au Photo-Electric Arts Department de l’Ontario College of Art (maintenant devenu l’Integrated Media à l’Ontario College of Art and Design) et commence à expérimenter des installations avec sculptures électriques (First Tighten Up on the Drums, 1968), et plus tard créera des capteurs interactifs (Derviche, 1974). Ces derniers projets s’avèrent parmi les œuvres les plus réussies de l’artiste, lui valant le prestigieux prix Ars Electronica à Linz, en Autriche, en 1990. En 1995, il reçoit le prix Petro-Canada pour les arts médiatiques du Conseil des arts du Canada en reconnaissance de sa contribution à l’essor des arts médiatiques au Canada et de sa générosité comme professeur.

Nom
Norman White
États-Unis: Texas, San Antonio
1938-01-07
Nationalité
États-Unis, Canada