Otto Dix

« Les artistes ne doivent pas essayer d´améliorer et de transformer le monde; ils sont beaucoup trop insignifiants pour cela. Ils ne doivent que témoigner. »
(Otto Dix, 1958)

Peintre et graveur allemand, Otto Dix est généralement considéré comme un artiste pacifiste, bien qu´il ne se soit jamais présenté comme tel.

Né en Allemagne, dans la classe moyenne, il commence son apprentissage comme peintre-décorateur. Au cours de la Première Guerre mondiale, pendant qu´il sert en première ligne et vit dans les tranchées, Dix réalise des croquis de paysages désolés et ravagés. De retour de la guerre, il s´attache à représenter dans ses œuvres les soldats et leur vie, dans les tranchées et en dehors. Le Musée des beaux-arts du Canada possède le portfolio complet des eaux-fortes de la série « Der Krieg » (La guerre), inspirées des souvenirs qu´a l´artiste de la Première Guerre mondiale, parmi lesquelles œuvres figurent Soldat blessé (automne 1916, Bapaume), et Soldat du front à Bruxelles. Après la guerre, Dix étudie à l´Académie des arts de Dresde.

Le jeune artiste croit qu´il sera un jour célèbre ou qu´il aura de la notoriété. En 1923, il est bien parti pour accéder à la notoriété, avec deux inculpations pour pornographie ? dont il sera acquitté plus tard ?, et la controverse enflammée entourant la vente de son tableau La Tranchée au Musée Wallraf-Richartz de Cologne; l´achat de cette œuvre sanguinolente déclenche un immense tollé général qui contraint le Musée à renvoyer sa toile à l´artiste.

Au milieu des années 1920, Dix s´installe à Berlin et commence à peindre des portraits de l´élite artistique. Ces élégants portraits lui apportent la célébrité que, depuis longtemps, il savait qu´elle serait sienne. En 1927, il devient professeur de peinture à l´Académie des arts de Dresde. L´année suivante, il participe à une exposition internationale d´art moderne du Musée de Brooklyn et, en 1930, ses œuvres sont présentées à la Biennale de Venise.

En 1933, la vie d´Otto Dix connaît un bouleversement dramatique avec l´arrivée au pouvoir des Nazis. Accusant l´artiste de produire un art « dégénéré », les Nazis lui interdisent d´enseigner et confisquent plus de 260 de ses œuvres. Banni des expositions, Dix se tourne vers les tableaux paysagers pendant les années de guerre afin de continuer à exercer son art.

Après la Deuxième Guerre mondiale, les avant-gardistes allemands méprisent largement les œuvres de Dix, considérant que son travail n´est pertinent que dans un monde de l´avant Deuxième Guerre mondiale. Les critiques et les chercheurs d´aujourd´hui redécouvrent l´esthétique d´Otto Dix et le rôle joué par cet artiste dans le façonnage de la société allemande pendant les difficiles années de l´entre-deux-guerres.

Nom
Otto Dix
Allemagne: Thuringe, Untermhaus
1891-12-02
Nationalité
Allemagne
Décédé
République fédérale d'Allemagne: Singen
1969-07-25