Robert Morin

« Au fond, je ne vois pas de différence entre le documentaire et le film de fiction. Dans un film documentaire classique, le monde s´engage dans leur propre fiction. Et même dans le film de fiction, il y a de la réalité. Je fais comprendre ce doute au spectateur, le doute face à la forme et le contenu » (2000)

Robert Morin enrichit l'univers cinématographique et vidéographique depuis plus de 30 ans. Dès le début de sa carrière, il s´est assuré d´une certaine indépendance créatrice en fondant, avec d´autres artistes, la Coop Vidéo de Montréal. Depuis, la trentaine de courts, moyens et longs métrages à sa filmographie ont récolté de nombreux prix et mentions aux échelles nationale et internationale.

En 1991, avec Lorraine Dufour, Morin remporte le premier Prix Bell d´art vidéographique du Conseil des Arts du Canada. Saluée par la critique, son œuvre a fait l´objet de nombreuses rétrospectives, notamment en France et au Canada. En 2002, le Vidéographe, en collaboration avec la Coop Vidéo, a rendu hommage à Morin en regroupant l´ensemble de son œuvre dans un coffret intitulé Parcours du vidéaste (1976-1997). Actuellement, il réalise son dernier projet Journal d´un coopérant au Burundi. Robert Morin vit à Montréal. En 2009 il est le lauréat du Prix du Gouverneur général en arts visuels et en arts médiatiques.

Photo : Martin Lipman