Robert S. Duncanson

Robert Duncanson fut le premier Africain-Américain connu à peindre des paysages. Au cours des années 1840, il a travaillé comme peintre itinérant, puis il s’est établi à Cincinnati pour se lancer dans le monde professionnel, acceptant des commandes de murales, de portraits et de paysages. Pendant ses 30 années de carrière, Duncanson fut reconnu comme le plus grand peintre de la vallée de l’Ohio. Il s’est également illustré sur la scène internationale grâce à ses grands paysages épiques inspirés de la littérature, notamment Le pays des mangeurs de lotus (1861) dont le roi de la Suède a enrichi sa collection.

Duncanson s’enfuit de Cincinnati en 1863 pour échapper aux tensions raciales et à la guerre de Sécession américaine. Il se rendit à Montréal où il séjourna brièvement (1863-1865), avant de poursuivre sa route vers l’Europe. À Montréal, le public salua unanimement ses peintures. On remarque l’influence de son style dans les œuvres des Canadiens Allan Edson (à qui il enseigna), John A. Fraser et Otto R. Jacobi.

Nom
Robert S. Duncanson
États-Unis: New York, Fayette
1821
Nationalité
États-Unis
Décédé
États-Unis: Michigan, Detroit
1872