Rosalie Favell

« Je fais beaucoup d´autoportraits, en partie parce que je [?] peux uniquement parler de mon propre point de vue. J´ai commencé à faire des portraits de femmes autochtones pour essayer de situer ma place dans la communauté [?] mais à la fin j´ai ressenti le besoin d´être celle qui parle depuis la place qu´elle occupe. » 2009

Rosalie Favell est artiste photographe. En utilisant l´informatique, elle combine et manipule des images de son patrimoine métis (cri/anglais), des médias de masse et de ses albums de famille pour présenter une image à multiples facettes d´elle-même.

Née dans la banlieue de Winnipeg, au Manitoba, Favell reçoit une éducation anglicane dans une famille où l´on ne parle pas de son héritage cri. Elle affirme devoir son inspiration artistique à sa famille et particulièrement à sa mère. Elle reçoit son premier appareil photo à l´âge de 10 ans.

Bien que ses œuvres actuelles reposent largement sur l´utilisation des ordinateurs, le passage de la photographie documentaire traditionnelle en noir et blanc à des images manipulées par informatique a été un défi pour l´artiste. L´impulsion pour le changement est venue au moment où la technologie utilisée par Favell ne lui a plus permis d´atteindre ses buts artistiques. Ainsi, à la fin des années 1990, elle demande à un ami, l´artiste Larry Glawson, de lui apprendre à manipuler numériquement les images. Elle découvre ainsi une nouvelle manière de travailler; couper et coller ensemble des images provenant de sources diverses afin de créer une narration qui se penche sur les problèmes de l´identité, dont L´artiste dans son musée/La collectionneuse est un exemple.

L´image En cherchant pour ma mère est un collage complexe issu des pensées et des réflexions de Favell sur la religion, la famille et l´identité personnelle. On voit, collée sur l´image de la vierge Marie, une pièce en perlage représentant Tekakwitha, une sainte Mohawk. En construisant cette œuvre, Favell se décrit comme essayant de « réfléchir à la colonisation et à l´effet de l´église sur les Autochtones ».

En plus d´être une artiste, Favell est une universitaire. Elle a obtenu un baccalauréat en arts appliqués (arts photographiques) au Ryerson Polytechnic institute, 1984, et une maîtrise en beaux-arts à l´Université du Nouveau-Mexique, à Albuquerque. Tout au long de sa carrière, elle a continué à enseigner au niveau universitaire dans des établissements comme l´Université du Manitoba, à Winnipeg, 1998-1999, et le Institute of American Indian Art de Santa-Fe, au Nouveau-Mexique, 1994-1995. En 2009, elle suivait des études de doctorat à l´Université d´Ottawa.

Nom
Rosalie Favell
Canada: Manitoba, Winnipeg
1958
Nationalité
Canada