Royden Rabinowitch

« Une bonne œuvre d’art… ne se plie pas aux besoins du public. C’est une déclaration… d’indépendance de l’artiste. Elle… rappelle aux autres qu’eux aussi peuvent devenir indépendants… »
– Royden Rabinowitch, dans une entrevue accordée au Conseil des arts du Canada

Innovateur dans la sculpture non figurative, Royden Rabinowitch réalise des sculptures minimalistes inspirées par sa passion pour la science et attirant particulièrement l’attention sur la relation entre l’objet et le sol. Certains le considèrent comme l’un des pionniers de la sculpture moderne.

Né à Toronto en 1943, Rabinowitch étudie à la University of Western Ontario et à l’Ontario College of Art dans les années 1960 avant de partir à New York en 1970. Ses premières œuvres s’inspirent du modernisme classique d’Alberto Giacometti, David Smith et Constantin Brancusi. Rabinowitch évolue ensuite vers une approche plus large du constructivisme avant de s’intéresser à la relation entre l’être humain et la forme sculpturale. Il qualifie la majorité de ses œuvres ultérieures, souvent réalisées en acier laminé à chaud et à froid, de « corps » en raison de leur rapport avec l’orientation du corps humain dans l’espace. Dans Constructions de tonneau : courbure double à angles droits (1966), il livre son interprétation du corps et de son mouvement.

Rabinowitch est un artiste de renommée internationale, dont les œuvres sont notamment exposées aux musées Guggenheim de New York et Stedelijk d’Amsterdam. Il est fait Officier de l’Ordre du Canada en 2003 et reçoit le prix du Gouverneur général en arts visuels et en arts médiatiques en 2012. Il réside actuellement à Gand, en Belgique, où il continue à réaliser des sculptures d’inspiration industrielle.
Nom
Royden Rabinowitch
Canada: Ontario, Toronto
1943-03-06
Nationalité
Canada