Tom Sherman

« La technologie de la vidéo me permet de synthétiser toutes ces différentes façons de se connecter au monde. » (2011)

 Tom Sherman est vidéaste et écrivain. Il est également artiste de performance, et apparaît dans presque toutes ses vidéos. L’essentiel de son œuvre est basé sur le texte. Il intègre ses propres écrits dans ses créations vidéo sous forme de commentaires hors-champ. La nature, la mort, les rapports homme/machine et la communication sont les thèmes qu’il explore le plus.

Sherman est titulaire d’un baccalauréat en beaux-arts de l’Eastern Michigan University. Il immigre au Canada en 1972, et s’établit à Toronto. Il effectue ses travaux d’études supérieures à la galerie A Space, où il travaille. Il collabore régulièrement à la radio de la CBC, travaille à TVO comme auteur et producteur de vidéos musicales, et cofonde Fuse Magazine. En tant qu’agent de programme vidéo pour le Conseil des Arts du Canada, il crée les premiers programmes de subventions de l’organisme dans le domaine des médias intégrés à l’informatique. En 2002, le Banff Centre Press publie son quatrième livre. Dans le cadre du duo Nerve Theory, il réalise des performances et des enregistrements. Bien qu’il enseigne au Département des études en médias des arts/trans-médias de la Syracuse University, il considère sa résidence sur la rive sud de la Nouvelle-Écosse comme son domicile.

Dans son travail récent, Sherman s’intéresse à la culture de la messagerie électronique, ainsi qu’aux paysages et aux espèces de Nouvelle-Écosse. Ses œuvres plus anciennes, comme East on the 401 (1978) et TVideo (1980) ont été largement diffusées. Des événements lui sont consacrés au Museum of Modern Art, au Festival international du film sur l’art, au Wiener Konzerthaus (Vienne) et à Ars Electronica (Autriche). En 1980, il représente le Canada à la Biennale de Venise. Il reçoit le Prix Bell Canada d’art vidéographique 2003. En 2010, il reçoit le Prix du Gouverneur général en arts visuels et en arts médiatiques.