Wanda Koop

« Je ne travaille pas vraiment sur les tableaux en tant que tels. Je travaille depuis toujours sur une série ou sur un continuum d´idées et de pensées. »

- mai 1998

Wanda Koop, peintre et artiste vidéo, est l´une des créatrices les plus récompensées et les plus célèbres du Canada. Très active sur le plan artistique, elle l´est également sur le plan social dans sa collectivité.

Deuxième d´une famille de six filles, Koop est née à Vancouver, en Colombie-Britannique. Ses parents, tous deux immigrants Russes mennonites de condition aisée, arrivent au Canada sans rien après avoir fui la Révolution russe. La famille finit par s´installer à Winnipeg, au Manitoba, où Koop grandit. Dans son enfance, ses parents l´encouragent à s´intéresser aux arts. Elle se souvient des cours artistiques du samedi matin et du moment où elle a su qu´elle deviendrait artiste : elle avait huit ans et avait visité une exposition sur Vincent Van Gogh. Adolescente, Koop fréquente une école d´art publicitaire avant de s´inscrire au programme des beaux-arts de l´Université du Manitoba. Trois ans après avoir obtenu son diplôme, elle participe à une exposition collective du Winnipeg Art Gallery. Il s´agit d´une réussite majeure pour la jeune artiste.

À la fin des années 1990, Koop fait l´objet d´un film documentaire produit par l´Office national du film du Canada et Buffalo Gal pictures, de Winnipeg. Dans ce documentaire, elle et sa vieille mère de 78 ans voyagent en Ukraine et redécouvrent le pays que leur famille a fui pendant la Révolution russe. Koop affirme : « J´ai toujours vécu comme si j´arrivais à peine à joindre les deux bouts; c´est la raison pour laquelle je me suis davantage intéressée aux choses immatérielles, parce que j´ai toujours eu conscience qu´on pouvait rapidement tout perdre après avoir tout eu. » (1997)

Koop est depuis longtemps active dans les projets communautaires de réhabilitation. Sa contribution la plus connue est peut-être le projet Art City. Elle a conçu ce programme afin de répondre à la nécessité de proposer des activités artistiques gratuites pour les jeunes des quartiers déshérités. Bien qu´Art City soit un programme axé sur l´art, il fournit aussi aux élèves différents types d´aide, allant de la résolution des conflits aux devoirs à la maison.

Bien que son port d´attache soit Winnipeg, Koop a une résidence à Rotterdam, aux Pays-Bas, et voyage beaucoup. Elle se rend plusieurs fois au Japon, et a habité à Paris pendant plusieurs mois dans le cadre d´une subvention artistique. Elle voyage aussi dans tout le Canada, en Chine et en Europe. Elle affirme que ses voyages ont fortement inspiré sa pratique artistique. Néanmoins, dans Zone verte, elle tire son matériel de départ de la couverture télévisuelle du conflit iraquien. Elle puise dans les milliers de bandes de nouvelles qui défilent rapidement au bas de l´écran durant les actualités. En réduisant ces arrêts sur image à leurs formes les plus élémentaires, Koop met le spectateur au défi de reconstituer et de contempler en esprit ces scènes de violence omniprésentes.

En 2006, elle a été décorée de l´Ordre du Canada.